L’ingénieur Cédric NSIMBA Buanga vole au secours des motocyclistes de la ville portuaire de MATADI.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La campagne électorale entame sa troisième semaine en République Démocratique du Congo. Au Kongo Central, cet exercice démocratique poursuit également son bon nombre de chemin.

 

À matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, l’ingénieur Cédric NSIMBA BUANGA multiplie les visites auprès de ses multiples cellules mais aussi auprès des différentes couches sociales.

 

Président fédéral Kongo Central de lAFDC et candidat député provincial n°151 dans la circonscription électorale de MATADI, Cédric NSIMBA Buanga est allé sceller son mariage avec les motocyclistes de la ville portuaire.

 

 

Réunis en Association Des Motocyclistes de Matadi, AMMAT en sigle ce dimanche à Coca Cola, cette frange de la population ambiante de Matadi s’est vue honorée par l’ingénieur Cédric NSIMBA.

 

En effet, lors de sa rencontre avec les membres de cette association, le candidat député provincial n°151 avait dans sa gibecière plus de 160 casques pour la protection des motards. Cédric NSIMBA justifie cet acte par un souci permanent de voir ces matadiens travailler dans de bonnes conditions:

 

 » Compte tenu des accidents récurrents des motards dans la ville portuaire de Matadi, nous avons pensé à nos frères motards qui aident la population dans le transport urbain; ce geste est non seulement notre contribution pour la protection de nos concitoyens, mais aussi notre participation à l’éducation civique des motards car le port de casque est une obligation légale » a déclare le candidat n°151 au micro de la Voix du Kongo CENTRAL.

 

A leur tour, les bénéficiaires n’ont pas masqué leur allégresse pour ce geste combien grandiose. C’est le président de l’AMMAT qui l’a déclaré à la fin de cette rencontre:

 

« Nous sommes très reconnaissants pour ce geste. Oui, l’ingénieur Cédric NSIMBA s’est soucié de notre sécurité. Les polos ne signifient rien pour un motard. Mais le casque, c’est l’élément essentiel de notre métier ». Le président de l’AMMAT ne s’est pas empêché d’annoncer le soutien massif de sa structure pour l’élection du n°151 à la députation provinciale sans oublier le candidat n° 20 à la présidentielle.

 

 

Depuis le début de la campagne, l’ingénieur Cédric Buanga est sur tous les fronts, proche de ses bases. Le dimanche 03 décembre, il a aussi ténu à visiter ses bases de Tshele et de Baobab, tous ne jurent que sur l’élection du président fédéral de l’AFDC Kongo Central.

 

Jean Moïse TSASA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×