André Wameso devant la communauté Kongo à Djilli le 03 Septembre.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Après une première sortie impeccable à Matadi le 16 juillet dernier, le Direcaba André Wameso sera reçu par la communauté Kongo vivant à Kinshasa, le 03 septembre prochain à l’esplanade de la morgue de l’hôpital de l’amitié Sino-Congolaise. Selon nos informations, André Wameso va de nouveau démontrer aux né Kongo de Kinshasa comment le chef de l’État Félix TSHISEKEDI s’est beaucoup investi pour la province du Kongo Central.

 

« Nous n’avons qu’une seule province, le Kongo Central. C’est le moment de soutenir et d’accompagner les nôtres. Nous invitons tous les né Kongo d’être présents ce jour-là pour la réception d’un de nous qui fait la fierté de la province », a déclaré Aimé LUTOMAMA. Ce dernier invite toutes les communautés et structures présentes à Kinshasa à se mobiliser afin de réserver un accueil digne au directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État.

 

« Les structures estudiantines sont invitées. La communauté des étudiants du Bas fleuve, ceux originaires du cataractes tout comme l’association des étudiants de la Lukaya, toutes ces structures sont invitées le dimanche 03 septembre à Djilli », a indiqué l’un des organisateurs. Les banderoles qui annoncent l’événement sont déjà installées partout dans la capitale congolaise.

 

Lire aussi :

Devant un public acquis à sa cause, André Wameso fait l’éloge de Félix Tshisekedi.

 

Il y a un mois exactement, André Wameso avait ténu un meeting au stade Damar de Matadi. Ce jour-là, l’actuel Direcaba du chef de l’État s’était lancé dans un véritable plaidoyer en faveur de Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, expliquant tout ce que le président de la République a déjà accompli dans la province du Kongo Central.

 

Selon plusieurs analyses, André Wameso compte reprendre le même message à Kinshasa où les bakongo sont majoritaires. Faute d’un leadership fort, les né Kongo sont abandonnés politiquement dans la capitale congolaise malgré leur nombre de plus en plus croissant. André Wameso l’a peut être compris. Le né Kongo le plus proche du chef de l’État veut mobiliser ses frères derrière l’actuel locataire du palais de la nation pour un second mandat.

 

Au Kongo Central, les changements sont déjà visibles. Les photos de Félix TSHISEKEDI sont affichées partout et les candidats ne se gênent pas à déclarer leur soutien au président de la République. Dans le passé, il était difficile pour un candidat de s’afficher au côté de l’ancien chef de l’État Joseph Kabila. Pour cette année, plusieurs analystes estiment que la province du Kongo Central devrait pour la première fois basculer du côté du pouvoir.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×