Descente aux enfers de la ville de Boma, le Gouverneur Docteur Guy Bandu promet d’inverser la tendance

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Des milliers de personnes étaient venues hier dans la ville de Boma accueillir le gouverneur Docteur Guy Bandu Ndungidi pour le lancement des travaux de curage de la rivière Kalamu. Une rivière qui a toujours fait des ravages à chaque saison pluvieuse et qui avait causé l’an passé par noyade, la mort d’un étudiant. Afin d’en limiter les dégâts, le gouverneur a ordonné non seulement le curage de la rivière, mais aussi l’augmentation de sa profondeur de 3m ainsi que son élargissement.Car dit on, mieux vaut prévenir que guérir.

LA SITUATION DE LA VILLE

Prennant la parole devant le vice Président de l’Assemblée Provinciale, les membres du Gouvernement Provincial dont le ministre de l’environnement Yves NSONGO MASSA, le commissaire aux ITPR Léopold MBADU, le maire de la ville Madame Marie NSUAMI et en présence d’une foule immense, le Gouverneur de province a tout d’abord tenu à préciser : « Je n’ai pas besoin d’écrire ce que je sais sur cette ville ». Comme pour dire, en bon berger, il connaît les vrais problèmes qui rongent la plus vielle ville de la RDC. Et de rappeler : « L’une des raisons qui m’avait poussé à postuler à l’élection des gouverneurs, c’était la situation catastrophique de la ville de Boma ».

Poursuivant son allocution, le gouverneur Guy BANDU s’est dit très préoccupé par la situation économique de la ville de BOMA : « Je peux vous confirmer, chers frères, que la situation catastrophique de la ville de Boma est un souci majeur pour moi », et de poursuivre: « Nous ne considérerons notre mandat comme un succès que si nous relevons les défis actuels sur la situation de la ville de Boma ».Le gouverneur a assuré que la situation que traverse la ville de Boma tenait aussi à cœur le Président de la République, Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Et pour montrer réellement sa volonté à inverser la tendance à BOMA, le gouverneur Guy Bandu Ndungidi a annoncé pour la semaine prochaine un séminaire de réflexion sur la situation socio-économique de la ville : « Dans la réflexion du gouvernement provincial pour pouvoir trouver des solutions pour la ville de Boma, nous pensons qu’ elles viendront d’une réflexion avec les filles et fils de la ville. C’est pourquoi, je vous annonce que dès la semaine prochaine, nous allons consacrer deux ou trois jours pour uniquement réfléchir sur la ville de Boma ».

Une annonce qui a provoqué la joie de la foule venue par milliers et qui applaudissait la moindre bonne phrase prononcée par le gouverneur. Il s’agira donc pour le docteur Guy Bandu, de mettre autour d’une table toutes les forces vives de la ville ainsi que la société civile afin d’identifier les vrais problèmes qui rongent la Ville BOMA. Pour rappel, la situation économique de la ville de Boma s’est détériorée depuis 2012 notamment avec la décision de Matata Mpoyo, ancien Premier Ministre, d’interdire l’importation des véhicules vieux de 10 ans. Cette détérioration s’est accélérée avec la prolifération des ports privés au Kongo Central.

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×