Sortie officielle de l’union sacrée au Kongo Central : Guy Bandu appelle les bakongo à quitter l’opposition.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Ce samedi 11 novembre a eu lieu la sortie officielle de l’union sacrée, coordination du Kongo Central. L’événement qui a rassemblé les militantes et militants de différents partis politiques membres de l’Union sacrée s’est déroulé au terrain Damar de MATADI, devant le gouverneur de province, docteur Guy Bandu, le vice-gouverneur Grâce BILOLO ou encore le président de l’Assemblée provinciale, Samuel NIMI.

 

C’est au tour de 16H30′ que le chef de l’exécutif provincial a fait son entrée sous les applaudissements de la foule mais aussi de la douce musique de l’artiste musicien Werrason, appelé à agrémenter l’événement dont l’objectif était la présentation et l’installation du comité de coordination de l’union sacrée Kongo Central.

 

Dans son discours, le gouverneur de province est revenu sur les élections de décembre prochain. Pour Guy Bandu, l’heure a sonné pour le divorce irrévocable entre le Kongo Central et l’opposition. Le scénario de 18 ans doit appartenir au passé.

 

« Nous avons été de l’opposition pendant 18 ans … nous n’avons rien gagné. Il n’y a pas eu de construction de routes, il n’y a pas eu d’électricité », a indiqué le chef de l’exécutif provincial.

 

 

Guy Bandu a rappelé que les élections à venir sont une occasion de placer définitivement le Kongo Central parmi les provinces du pouvoir : « Nous devons donner un poids politique à notre province », a-t-il insisté. Pour le gouverneur, en 2024, chaque province sera cotée en fonction de son poids politique : « nous devons élire massivement le chef de l’État pour que notre province soit mieux servie après ».

 

Guy BANDU a demandé à la population de laisser les opposants qui entrent en province faire leur travail « mais nous devons prouver le 20 décembre que le Kongo Central appartient au président de la République Félix TSHISEKEDI en votant massivement pour le chef de l’État » a-t-il fait savoir, tout en demandant à la population de réserver un accueil chaleureux au chef de l’État lorsqu’il arrivera au Kongo Central.

 

Avant de clôturer la cérémonie, le gouverneur Guy Bandu a présenté les membres du conseil provincial de l’union sacrée.

 

Pour rappel, depuis 2006, aucun gouverneur n’a réussi à faire élire un président de la République en fonction au Kongo Central. L’actuel locataire de la résidence des gouverneurs à Ciné Palace rêve de briser cette malédiction. Pour l’instant, tout sourit en sa faveur comme en témoigne l’engouement à travers la province autour de Félix TSHISEKEDI.

 

Jospin de Jésus

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×