Exclusif : Comme Atou Matubuana en 2019, le gouverneur Guy Bandu va renoncer à ses deux mandats. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

De retour à Matadi ce mardi après une semaine de travail dans la capitale congolaise, le gouverneur Guy Bandu s’apprête à prendre l’une des décisions les plus importantes de sa carrière politique. Doublement élu député national et provincial, le chef de l’exécutif provincial, qui vient de recevoir la bénédiction de son parti, va déposer sa candidature au poste de gouverneur.

 

Lundi à l’assemblée nationale, le Président du bureau d’âge, Christophe Mboso, avait accordé 8 jours à tous les élus dont les mandats sont incompatibles à leurs fonctions actuelles de démissionner. Parmi eux, le gouverneur de province docteur Guy Bandu Ndungidi qui doit soit démissionner du gouvernorat ou renoncer à ses deux mandats.

 

Et selon nos informations, le chef de l’exécutif provincial va renoncer à ses deux mandats et rester gouverneur. Guy Bandu a annoncé sa décision à son équipe restreinte avant son voyage à Kinshasa. Le gouverneur a estimé qu’il avait encore beaucoup à apporter à la province : « il ne peut pas laisser la province à n’importe qui vu les efforts déjà consentis depuis son arrivée », estime un de ses proches.

 

Guy Bandu va tenter le tout pour le tout afin de rester à la tête de la province. Il connaît l’avantage d’aller aux élections étant gouverneur en fonction. En 2019, Atou Matubuana, après avoir renoncé à ses deux mandats, avait battu à plate couture le candidat unique du pouvoir. Le docteur Guy Bandu espère lui aussi réaliser le même exploit. Reste à savoir qui sera son principal challenger.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×