À Kimpese Guy Bandu annonce plusieurs mesures à l’issue d’un conseil de sécurité élargi 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Soucieux de rétablir l’ordre et la paix durable dans l’ex cité de Kimpese, le gouverneur du kongo Central, docteur Guy Bandu après avoir fait observer une minute de silence en mémoire des victimes, a tenu ce mercredi 31 janvier à CRAFOD à Kimpese un conseil de securité élargi à l’issue duquel plusieurs recommandations ont été formulées.

 

Parmi les mesures importantes qui ont été prises, on note la mutation de tous les éléments de la police nationale de Kimpese, la prise en charge des blessés et des morts par le gouvernement provincial, la sécurisation des personnes ressources, et la dénociation des malfrats.

 

Lire aussi :

Reprise de la circulation sur la route N1 après deux jours de tension à Kimpese

 

Le gouverneur de province a fait la restitution de sa mission devant la presse. Il a affirmé que sa présence à Kimpese avait pour objectif de faire un état de lieu de toutes les mesures sécuritaires qui ont été décidées en concertation avec le Vice premier Ministre de l’Intérieur:

 

« La première mesure qui avait été prise était la mise en place d’un couvre feu. Dans un contexte comme celui là où la population commence à confronter les forces de l’ordre, le niveau d’alerte étant elevé, il fallait des mesures radicales pour pouvoir restaurer l’ordre », a-t-il tout d’abord déclaré.

 

Ensuite, le chef de l’exécutif provincial a fait savoir que sa mission avait un deuxième volet:

 

« Il fallait s’entretenir avec les forces vives du territoire de Songololo, plus précisément ceux de la cité de Kimpese. Il fallait que j’écoute moi même ce que la population pense et apporter un message de compassion par rapport aux décès qui ont eu lieu », a-t-il martelé.

 

 

Guy Bandu a rappelé que la Constitution de la République donne droit à la population de pouvoir manifester dans un cadre bien défini. Le Gouverneur a déploré cependant les morts tant bien du côté de la population que des forces de l’ordre.

 

Le chef de l’exécutif provincial s’est dit enfin heureux du consensus trouvé avec la population et en a profité pour lancer un ultime appel au calme:

 

 « Je suis heureux qu’à l’issue des échanges nous sommes arrivés à un consensus sur le rétablissement de la paix. Pour l’heure, j’appelle tous les habitants au calme, la paix est l’affaire de tous », a indiqué Guy Bandu.

 

L’autorité provinciale a fait savoir qu’un allègement du couvre feu était possible après évaluation de la situation par les services de sécurité. Il a annoncé la mise en place d’un cadre de concertation avec la population. Avant de clôturer sa visite de travail à Kimpese, le gouverneur a rendu visite aux blessés internés à l’hôpital général IME.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×