Comment L’Université KONGO a imprimé sa marque au Kongo Central.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Créée le 22 juillet 1990, L’université du BAS ZAÏRE (UNIBAZ) actuellement Université Kongo, est l’une des fiertés de la province du Kongo Central. Non seulement par la qualité des fruits (étudiants) sortis de cette Université mais aussi et surtout par l’excellent comportement qu’affiche ses ressortissants dans différents domaines de la vie active.
Issue de la Volonté des Ba MBUTA de créer une Université pour les fils et filles du Kongo Central, au départ elle était repartie sur trois Sites dont celui de BOMA qui abritait les préparatoires ainsi que la faculté de polytechnique. L’Université KONGO est avant tout communautaire, sa gestion à l’image de la province est rotative entre les trois districts du Kongo Central.

À ce jour, l’Université KONGO a réussi à imposer sa marque dans la province du Kongo Central particulièrement où ses ressortissants dirigent plusieurs institutions ou structures. Il faut rappeler que l’actuel gouverneur du Kongo Central, le docteur Guy Bandu fait parti des premiers fruits de cette Université. Les médecins qui y sont issus sont parmi les meilleurs de la province et du pays. l’Université KONGO dirige le Barreau du Kongo Central depuis trois mandats déjà, bientôt 6 ans. Les ressortissants de cette Université sont d’une solidarité extrême. D’ailleurs, la solidarité figure parmi les trois composantes de leur devise : Excellence, Solidarité et développement. Elle se veut être le moteur non seulement du Kongo Central, mais également de la République Démocratique du Congo.

Odilon Gamela Nginu, l’actuel recteur de L’UK rappelait encore lors d’un récent colloque organisé à Kisantu dans l’enceinte du campus, que l’Université KONGO « s’était assignée comme objectif: la formation de l’élite Kongo au service du développement du pays ». Ce colloque organisé du 14 au 16 septembre dernier et qui avait connu la participation du gouverneur de province, avait réuni des centaines des ressortissants de ladite université vénus de partout dans le monde.

Son organisation (colloque) est une preuve que cette Université prend au sérieux l’avenir du Kongo Central. Les recommandations qui en sortent en sont une autre. Pour rappel, les participants avaient recommandé l’élaboration d’une politique sectorielle de transport, la mise en place d’un programme d’entretien, de réhabilitation, de modernisation et de reconstruction des infrastructures aéroportuaires, le développement des activités économiques liées au port en eaux profondes de Banana et la mise en place d’un compromis communautaire d’investissement et de protection des intérêts de la province.

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×