INCENDIE DES MAISONS : Le Ministre Provincial de l’intérieur Papy MAMBO fixe l’opinion.

0
Aidez-nous à partager cet article

Au cours d’un point de presse dans son bureau à Matadi situé au quartier Ciné Palace, Le Ministre Provincial de l’Intérieur Papy Mambo Luamba a tenu à fixer l’opinion concernant les récents événements malheureux dans le territoire de Mbanza Ngungu, Luozi et MUANDA, liés notamment à l’incendie des plusieurs maisons, et déguerpissement de la population pour certains.

D’entrée de jeux, le Ministre Provincial de l’Intérieur a affirmé que les différents incendies constatés ce dernier temps ne sont en aucun cas liés à une quelconque infiltration. Ils sont pour la majorité les résultats des décisions de justice: « L’incendie de ces maisons n’est pas militaire, ça une cause. C’est l’exécution d’une décision de justice du Tribunal de Grande Instance de Mbanza Ngungu » a d’abord rassuré Papy Mambo. Il a par la suite énuméré trois cas d’incendies que la province a connu au cours de ces derniers mois.

D’abord, concernant l’incendie de Kimuabi dans le territoire de MUANDA qui a fait disparaître plus de 350 maisons, le Ministre de l’Intérieur a affirmé qu’il est le résultat d’une imprudence entre deux familles dont l’une était en train de manipuler l’essence et l’autre de préparer à manger pour sa famille. Il a annoncé que le Gouvernement Provincial est intervenu en apportant assistance aux victimes. Le responsable de cet incendie bien identifié est en fuite en Angola et des démarches sont en cours pour le retrouver.

Ensuite dans le Territoire de Mbanza Ngungu, Secteur de Boko, Village Kilumbu, le Ministre de l’Intérieur a annoncé que plus de 251 familles sont aujourd’hui sans abris, chassées du village et installées provisoirement dans une salle à Boko, chef lieu du secteur. Il explique que la situation à Boko est le résultat d’un procès devant les instances judiciaires datant de 1994: « Il ne s’agit pas d’une œuvre des inconnus ou d’infiltration comme on tente de le présenter dans les réseaux sociaux, mais plutôt d’un Monsieur MBUANI KINTONI alias Saddam qui a gagné un procès » a expliqué le Ministre.

Enfin pour le troisième CAS du Village KIWUNU, Secteur Mbanza Mona, Territoire de Luozi où des villages ont été incendiés le mercredi 12 octobre a encore révélé le Ministre de l’intérieur. Il a expliqué  qu’ après affrontements entre villageois, il y a eu 7 blessés graves qui ont tous été transférés à l’hôpital grâce à l’Honorable Pauline qui se trouvait à Luozi au moment des évènements. « Nous avons récupérer 10 personnes parmi ceux qui ont brûlé les maisons, ils seront transférés à Matadi pour répondre de leurs faits devant la justice » a encore fait savoir Papy Mambo.

En définitive, le Ministre de l’Intérieur préconise des concertations avec la justice, notamment lorsqu’il faut appliquer un jugement qui peut troubler l’ordre social. Cependant, il est conscient que suite à la séparation des pouvoirs, il ne peut pas empiéter au bon fonctionnement de la justice. Il préconise la suspension des jugements qui ont trait au déguerpissement surtout à ce moment où la situation semble prendre une autre dimension. Il encourage par ailleurs l’organisation d’un forum afin d’identifier les véritables chefs des villages.

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×