New-York, le Ministre d’Etat, Ministre du Plan ai, Crispin Mbadu participe au nom du gouvernent de la RDC à la 54eme session de haut niveau de la Commission de la Statistique conformément à la Décision 260022/ 324 du Conseil Économique et Sociale des Nations-Unies.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Le patron de la planification en République démocratique du Congo, le Ministre d’État, Ministre du plan ai Crispin MBADU PHANZU séjourne aux Etats Unis où il représente la RDC à la 54eme Session de la Commission de statistique des Nations Unies dans la salle de conférence 4 de l’Organisation des Nations Unies à New-York du 27 février au 03 mars. Cette 54ème Session discute, entre autres, des données et des indicateurs pour le Programme 2030 pour le développement durable.

 

Parmi les données en discussion figurent : le développement statistique régional ; les Principes fondamentaux de la statistique officielle ; la Classification des activités statistiques (version 2) ; le développement des capacités statistiques ; la gestion des données ; les recensements de la population et du logement ; le big data ; les données ouvertes ; et l’intégration de l’information statistique et géo spatial.

 

 

 

La RDC, à travers le Ministère du plan, conduit régulièrement des processus de suivi et examen des objectifs de développement durable, ODD en sigle. Le pays a mis en place, à la suite de l’adoption de l’Agenda 2030, une structure technique au sein de ce Ministère avec pour mission de faire le suivi, l’évaluation et l’examen de la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Ainsi, dès 2016, un niveau de référence a été établi et une cartographie statistique a été élaborée.

 

 

Parlant des statistiques Géographiques, Le dernier recensement de la population et d’habitat réalisé en RDC date de 1984. Les différents chiffres utilisés par le pays à ce jour sont des projections issues de ce recensement. Actuellement, le pays est en train de préparer son deuxième Recensement général de la population et
de l’habitat. Le projet est actuellement dans sa phase préparatoire consacrée principalement aux activités de la cartographie censitaire.

 

Pour relancer ce processus l’actuel Gouvernement a repris ce projet de recensement parmi ses priorités
au regard de l’importance que revêt la réalisation du récemment Général de la population et de l’habitat, RGPH2. A cet effet, le Gouvernement de la RDC a décidé de réévaluer l’ensemble du processus en rapport avec l’identification des électeurs potentiels, l’identification de la population et le RGPH2. Le résultat de cette évaluation a conduit le Gouvernement à lever l’option de mutualiser les efforts entre la CENI, l’ONIP et l’INS afin de minimiser le coût et lever les défis opérationnels et organisationnels.

 

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×