Nouveau scandale à la CVM: La Directrice Générale s’octroie 204,906 $ comme frais d’installations. 

1
Aidez-nous à partager cet article

 

La décente aux enfers de la CVM est loin d’être terminée. Le nouveau comité de gestion, dirigé par madame Blandine Kawanda Walwom, s’est octroyé des frais d’installations collosaux et plusieurs autres avantages au grand mécontentement des agents et fonctionnaires de cette entreprise qui cumulent un chiffre record de 29 mois d’impaiement.

 

Le malaise est palpable au sein de la CVM. Il suffit juste d’écouter une chanson mélancolique composée par un artiste local dans la ville portuaire de Boma pour se rendre compte du climat tendu qui règne dans cette entreprise. Nommé au mois de Mai 2023, le nouveau Comité de gestion s’est partagé en janvier 2024 la bagatelle somme de 1, 022, 994$ comme frais d’installation.

 

Dans ce partage, la Directrice générale Blandine Kawanda Walwom s’est octroyée 204.960$. Le directeur général adjoint Selemani Yema a pris pour sa part 192.230$. Le PCA a lui reçu la somme de 174.300$. Les 5 membres du Comité d’administration ont eux empoché 90.300$ chacun.

 

À travers une lettre ouverte intitulée BOMA DEBOUT/CVM DEBOUT, les agents de la CVM dénoncent l’augmentation de salaire de tous les membres du Comité de gestion. Ce salaire aurait triplé alors que celui des agents est resté le même, soit 300$ pour un agent classifié.

 

« Nous déplorons cette dilapidation des fonds pouvant servir au paiement de deux mois des arriérés de salaire sur les 29 mois, si Madame Blandine avait un bon coeur pour servir le personnel de la CVM et le sortir de cette misère en lieu et place de se servir et faire dormir debout le personnel de la CVM », écrivent les agents de la CVM

 

 

Il faut noter que selon les documents de paiement envoyés à la rédaction de la VOIX DU KONGO CENTRAL, le salaire de la Directrice Générale est à 34.160$. Après sa nomination, au mois de juin et juillet, elle a été payée du coup 68.320$ pour ses émoluments alors que le directeur général Adjoint a reçu 64.078 $ pour le même motif.

 

À Boma, maître Patrick Lumendo appelle le chef de l’État et la nouvelle première Ministre Judith Suminwa « à se saisir du dossier et sanctionner les vautours qui se remplissent les poches au détriment de la population ». Il regrette que malgré un changement du Comité de gestion, la situation sociale des agents de la CVM s’est davantage détériorée

 

La rédaction

 

1 thought on “Nouveau scandale à la CVM: La Directrice Générale s’octroie 204,906 $ comme frais d’installations. 

  1. Vous êtes des imbéciles. Dans le gouvernement, les femmes sont les seules qui travaillent pour le pays; arrêtez d’essayer de cracher sur l’identité de quelqu’un qui fait son travail. Quelle est le salaire des autres DG? Ou du Ministre?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×