Vers une invalidation du tandem Guy BANDU- Val MASSAMBA ?

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Plus on avance vers la date du 29 Avril, plus la tension monte dans les différents états-majors des candidats gouverneurs. Entre Guy BANDU et Grâce BILOLO, d’abord c’est le combat d’idées. Les deux candidats favoris sont allés devant la cour d’appel pour chacun solliciter l’invalidation de l’autre mais avec des raisons différentes.

 

Si la raison évoquée par le gouverneur sortant pour réclamer l’invalidation de Grâce BILOLO semble quelque peu surprenante, le clan BANDU a tout de même des soucis à se faire car le motif pour lequel l’ancien vice-gouverneur a saisi la cour d’appel pour solliciter l’invalidation du ticket BANDU-MASSAMBA paraît très convainquant aux yeux de nombreux juristes.

 

En effet, le clan BILOLO reproche au candidat vice-gouverneur de Guy Bandu un manque de mortalité en se présentant dans le même cycle électoral dans deux scrutins différents et avec deux regroupements politiques différents.

 

« Pour la députation Provinciale, le professeur Val Massamba s’était présenté comme candidat député provincial dans le regroupement politique l’ATU – A et sans avoir démissionné, il est aujourd’hui candidat Vice – Gouverneur dans le regroupement politique A/ UNC. Donc, il y a un conflit d’intérêt et une irrégularité équipolente à la fraude », explique un éminent avocat.

 

Des motifs qui ont déjà entrainé l’invalidation de plusieurs candidats à travers la République:

 

« on comprend la précipitation dans laquelle ils ont agi lors de la période de substitution, ce n’était plus possible pour eux d’être indépendants car le gouverneur avait déjà déposé comme UNC. La substitution ne concerne pas le nom du parti ou regroupement, elle ne concerne que les personnes. Voilà, ils sont pris dans ce petit piège qui ne pardonnera pas », argumente notre source.

 

Tous les candidats gouverneurs qui ont auparavant participé au mois de décembre dans un scrutin, à travers un regroupement, se sont tout simplement présentés en INDÉPENDANT pour éviter la fraude. « C’est le cas notamment de tous les candidats de l’Union Sacrée à travers le pays, ils sont tous indépendants », commente un juriste. Le clan BILOLO espère que la justice dira le droit et le bon droit afin d’invalider le ticket BANDU-MASSAMBA.

 

La rédaction.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×