Le patriarche Pascal Kinduelo Lumbu, du monde des affaires à la politique.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Sauf changement, le 31 Mars, les députés provinciaux du Kongo Central éliront des nouveaux sénateurs. À travers une décision signée par son Secrétaire Général Augustin Kabuya, l’UDPS a publié la liste de ses candidats sur l’ensemble de 26 provinces au scrutin sénatorial. Sur cette liste figure l’un des hommes les plus puissants du Congo, Pascal Kinduelo Lumbu.

 

Né le 25 septembre 1938 à Matadi, l’ancien patron des patrons va quitter le monde des affaires pour entamer une carrière politique. Originaire du Territoire de Mbanza Ngungu, secteur de Gombe Sud, à 86 ans Pascal Kinduelo a enfin trouver le bon moment pour servir sa province. L’annonce de sa candidature n’a pas manqué de faire réagir les internautes. Certains voient déjà en lui le futur président du bureau d’âge du Sénat.

 

Homme d’affaires actif qui a contribué au développement de son pays, le patriarche Pascal Kinduelo est également banquier dans l’âme. Il y a exactement 34 ans en 1992, il fondait sa propre banque, la « Banque Internationale de Crédit (BIC) «  l’actuelle FBNBANK. Contre vents et marées, il en fait une banque solide, accessible et fiable. Surnommé Argentier de la République, il est l’un des co-fondateur de la société Vodacom entre 2001-2006.

 

Honnêteté, perspicacité, persévérance, détermination, recherche de l’excellence, humilité, constance, ténacité, discipline, ponctualité, combattivité sont là les qualités qui lui sont reconnues. Un des grands favoris du scrutin du 31 mars, Pascal Kinduelo, longtemps resté discret, va devoir désormais apprendre à se montrer plus présent pour notamment faire démentir les critiques d’une frange de la jeunesse qui le trouve trop distant.

 

Martin SOLO. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×