Richard Mavoka brise le plafond de verre avec des chiffres records à la DGRKC. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La direction générale des recettes du Kongo Central vient de briser pour la unième fois le plafond de verre en terme de mobilisation des recettes. Au 15 février 2024, la DGRKC avait atteint le chiffre magique de 8 milliards de francs congolais pour les 15 premiers jours du mois d’après les informations reçues par notre rédaction.

 

La direction provinciale, dirigée par son Directeur Général Richard Mavoka, réalise ainsi une performance jamais encore atteinte par cette entreprise : « Vous imaginez que ces chiffres ont été atteints alors que nous ne sommes mêmes pas encore arrivés à la fin du mois », explique un expert en finances publiques à Matadi.

 

Selon cet expert, à l’allure où vont les choses, la DGRKC pourrait dépasser à la fin du mois de février 2024 le chiffre record de 10 milliards. Ce qui représentera encore une performance incroyable et jamais réalisée dans l’histoire de la Direction Générale des recettes du Kongo Central.

 

Lire aussi : 

Qui est Richard MAVOKA le nouveau DG de la DGRKC

 

Combattu au début de son règne, Richard Mavoka prouve encore à suffisance que le choix porté sur sa personne par le gouverneur Guy Bandu était le meilleur. En peu de temps, plus exactement en une année et six mois, l’homme aura apporté une vraie révolution à la Direction Générale des recettes du Kongo Central.

 

Au delà de ses performances gigantesque dans la mobilisation des recettes, Richard Mavoka, c’est aussi ce nouveau bâtisseur de la DGRKC. Sous son règne, la Direction Générale des recettes du Kongo Central vient d’acquérir ses propres bâtiments à la frontière de Lufu. Des nouveaux bureaux sont également en construction à Kimpese et Kisantu.

 

Lire aussi : 

Inauguration d’un nouveau bâtiment de la DGRKC Antenne de Songololo à Lufu.

 

Notons aussi que la DGRKC n’est plus locataire dans plusieurs territoires. Elle vient d’acheter des bâtiments à Seke Banza, à Lukula et à Boma afin d’abriter ses bureaux : « il n’y a aucune honte à le dire ; à ce jour, aucun de tous ceux qui ont eu à diriger la DGRKC n’a realisé des performances aussi incroyables pour cette entreprise. Sur tous les plans, Mavoka a battu des records », explique un agent de cette entreprise.

 

Par son amour du travail bien fait, Richard Mavoka aura mis tout le monde d’accord, y compris ses détracteurs. Alors que plusieurs personnes lui prêtaient des intentions de postuler pour le gouvernorat du Kongo Central, il a réaffirmé sa loyauté au gouverneur Guy Bandu: « je resterai loyal jusqu’à la fin au gouverneur car il m’avait toujours fait confiance », a-t-il déclaré à la VOIX DU KONGO CENTRAL.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×