Vive tension entre le directeur de cabinet du gouverneur et le vice gouverneur Grâce Bilolo

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La tension est montée d’un cran au gouvernorat alors qu’on se dirige vers un duel Guy Bandu contre Grâce Bilolo lors de la prochaine élection ses gouverneurs. Un message du directeur de cabinet vient d’attiser le feu au sein du gouvernement provincial.

 

En effet, sur WhatsApp, Cédric Dionso félicite le vice gouverneur pour sa désignation au sein du Bureau d’âge de l’Assemblée provinciale et lui annonce par la même occasion une mauvaise nouvelle :

 

« Je voudrais vous féliciter pour votre désignation au bureau provisoire de l’assemblée provinciale. Encore une belle expérience à votre actif. Juste vous informer que le gouverneur a confié l’intérim au Ministre provincial des finances durant son absence «  , écrit le directeur de cabinet du gouverneur au vice gouverneur via WhatsApp

 

Un message qui n’a pas tardé à recevoir une réponse. Grâce Bilolo a, à son tour, adressé une correspondance écrite au directeur de cabinet du gouverneur avec comme objectif : Votre message WhatsApp du 08/02/2024 à 11H40′ sur l’intérim du gouverneur. 

 

Dans cette lettre consultée par la voix du kongo Central, Grâce Bilolo a ténu à rappeler à Cédric Dionso que le pouvoir d’un député commence après la validation de son mandat : « à ce jour, ni le mandat du gouverneur, ni celui du vice gouverneur, tous deux élus députés, n’a été validé », écrit-il.

 

Pour le vice gouverneur, l’exercice de l’intérim du gouverneur est régi par la loi et ne doit faire l’object d’aucun marchandage ou humeur. Grâce Bilolo dénonce également le fait qu’un tel message lui soit adressé via WhatsApp et non par voie administrative.

 

Nous y reviendrons pour plus des détails ce soir.

 

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×