Présentation des voeux entre le président Félix Tshisekedi et le corps diplomatique. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Ce mardi au Palais de la nation, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a présidé la traditionnelle cérémonie d’échange des vœux avec le corps diplomatique accrédité en République Démocratique du Congo (RDC). Cet événement était marqué par deux discours prononcés tour à tour, selon les usages protocolaires, par le doyen du corps diplomatique en RDC et le Président de la République.

 

« Le corps diplomatique souhaite accompagner la RDC dans la mise en place des institutions qui seront issues des élections générales du 20 décembre 2023. Nous appelons de tous nos vœux à l’émergence effective et réussie de la RDC sous votre mandature », a dit Martin Chungong Ayafor, Ambassadeur du Cameroun et Doyen du corps diplomatique en RDC.

 

 

Pour sa part, le Chef de l’État a remercié le corps diplomatique pour son « soutien indéfectible » et a rassuré que « la RDC demeurera un espace de coopération ouvert à tout partenariat gagnant-gagnant dans le strict respect des lois nationales, et conformes à son nouveau projet de société ».

 

CRISE SÉCURITAIRE DANS L’EST : LE CHEF DE L’ÉTAT RESTE FERME

 

Face au corps diplomatique, le Président Tshisekedi a rappelé la position du pays sur l’agression dont il est victime dans l’Est : « mon gouvernement réitère le caractère non négociable de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la RDC » .

 

« Aucun dialogue ne peut et ne pourra intervenir avec notre agresseur tant qu’il occupera, quelle qu’en soit l’étendue, une portion de notre territoire », a poursuivi le Chef de l’État, rassurant que les Forces armées de la RDC (FARDC) demeureront, quoi qu’il en coûte, commises à la poursuite de l’ennemi jusqu’à son dernier retranchement.

 

 

Le Président Tshisekedi a par ailleurs lancé un appel pressant aux instances onusiennes, à l’Union Africaine et aux organisations régionales pour que soient initiées des sanctions ciblées à l’encontre des responsables rwandais et du M23 qui violent la souveraineté de la RDC.

 

Le Chef de l’État a enfin salué le déploiement, dans la province du Nord Kivu, de la Force régionale de la Communauté de développement de l’Afrique australe, « SAMIDRC », venue en appui aux FARDC dans les opérations menées contre la coalition RDF-M23.

 

La cérémonie s’est clôturée par une séance de salutations entre le Président de la République et les différents diplomates.

 

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×