Qui sera le prochain gouverneur du Kongo Central ? Petit tour d’horizon sur les favoris. 

1
Aidez-nous à partager cet article

 

Après la publication des résultats provisoires des élections législatives provinciales, la CENI s’apprête à publier la suite du calendrier électoral. Ce calendrier concerne notamment l’élection des gouverneurs ainsi que celle des sénateurs. Au Kongo Central, quelques noms reviennent avec insistance dans les réseaux sociaux. Petit tour d’horizon par notre rédaction sur les différents favoris.

 

1. Guy BANDU NDUNGIDI

Élu député national et provincial, le docteur Guy BANDU NDUNGIDI, actuel gouverneur, a la légitimité pour briguer un mandat plein. Deux faits majeurs plaident éloquemment en sa faveur:

  • Son parti l’UNC est en tête à l’assemblée provinciale avec 8 députés
  • il est le premier gouverneur à avoir fait élire massivement un président de la République au Kongo Central.

Bien qu’il ne se soit pas encore exprimé sur ce sujet, plusieurs de ses proches ont affirmé sous couvert d’anonymat à la VOIX DU KONGO CENTRAL que le chef de l’exécutif provincial réfléchirait bien à se lancer dans la conquête d’un quinquennat à la tête de la province pétrolière de la RDC. Reste à savoir s’il obtiendra le sésame pour être le candidat de l’Union Sacrée.

 

2. Didier BUDIMBU NTUBUANGA

Élu également député national et provincial dans le Territoire de Kasangulu, Didier BUDIMBU a déjà annoncé qu’il n’était pas intéressé par le gouvernorat. Pourtant, dans les réseaux sociaux, son nom est le plus cité par les internautes. Fort de ses 6 députés à l’assemblée provinciale, Didier BUDIMBU voudrait toute fois que la plateforme politique de Félix Tshisekedi accorde le gouvernorat du Kongo Central à son parti AVC. Il estimerait qu’il est temps que la province soit aussi gérée par un parti originaire. Un argument qui semble de plus en plus séduire l’opinion kongo et qui pourrait faire mouche; Va-t-il réussir à convaincre les décideurs de l’Union Sacrée?

 

3. Jean Simon MFUTI KIAKU

Ancien DG de la CNSS et élu député national dans le Territoire de Kimvula, Jean Simon MFUTI est un haut cadre au sein du parti présidentiel, UDPS qui compte 6 députés provinciaux. Son nom est de plus en plus évoqué pour soulager les partisans de LUKAYA C’EST TON TOUR. D’après nos informations, l’ancien DG aurait clairement exprimé auprès de la hiérarchie de son parti son souhait de prendre la commande de la province et aurait rencontré plusieurs dignitaires Kongo afin d’obtenir leur soutien. Les moyens de campagne ? Ça ne lui fera pas défaut !

 

 

4. Robert NIONDO TOKO

L’homme d’affaires, élu député national dans le territoire de Muanda, avait déjà annoncé qu’il ne serait pas candidat. Cependant, le doute est permis avec les choix de ce grand monsieur lorsqu’on sait que, bien qu’il ait auparavant nié vouloir être candidat député national, il avait en dernière minute changé sa décision jusqu’à arracher en toute aisance son siège. Tout potentiel candidat au gouvernorat redoute cet homme, friqué et originaire du territoire le plus riche du Kongo Central. Un argument que Robert pourrait utiliser afin de négocier la gestion du Kongo Central. Présent dans le regroupement AAAP, ce dernier compte trois élus à l’assemblée provinciale.

 

5. Néfertiti NGUDIANZA BAYOKISA

C’est la femme la plus puissante du Kongo Central et probablement la plus aimée. D’un charisme hors du commun, Néfertiti NGUDIANZA était en 2022 à deux doigts de décrocher les clés du gouvernorat. Cette année pourrait être la bonne pour celle que l’on surnomme « la mère du monde ». Interrogé par notre rédaction il y’a une semaine, elle avait poliment évité la question. Mais selon nos sources, elle serait bien en négociation pour être la candidate de l’Union Sacrée. Membre du PCR (pacte pour un Congo Retrouvé), elle pourrait être l’arme fatale du quatuor Kamerhe, Busa, Kanku et Paluku qui compte 15 députés provinciaux dans le Kongo Central.

 

Martin SOLO.

 

1 thought on “Qui sera le prochain gouverneur du Kongo Central ? Petit tour d’horizon sur les favoris. 

  1. Donnons cette fois-ci la chance à une dame dans ce cas, nous avons Honorable Néfertiti Ngudiaza

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×