Le gouverneur Guy Bandu fait un retour triomphal à Matadi.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Venu de Kinshasa, la capitale de la RDC où il a assisté à la cérémonie d’investiture du chef de l’état le week-end dernier, Dr Guy bandu ndungidi, premier Gouverneur à avoir réussi le coup historique de faire élire presque à l’unanimité, avec un score de plus de 90%, le Président de la République en fonction au Kongo Central, a foulé le sol de Matadi, chef-lieu de la Province, ce Mardi 23 Janvier 2024 dans l’après-midi.

 

Le désormais député national, député provincial et gouverneur en fonction, accompagné de sa chère épouse, a été accueilli par une marée humaine avec des cris de joie à Mvuadu-les copains, par les matadiens qui sont venus par millier accueillir celui qu’ils ont doublement élu aux dernières législatives.

 

Après cet accueil chaleureux de fils-maison, le cortège a sillonné les points stratégiques de la ville de Matadi, en partant de Mvuadu mvuadu au gouvernorat en passant par minkondo, stade, kiamvu et le Rond point 24/15 où il a pu visiter les installations du Commissariat Urbain de la Police, Ville de Matadi, réfectionné par le Gouvernement Provincial. Sans étonnement, une autre frange de sympathisants l’y attendait à coeur ouvert.

 

 

Les matadiens avaient leurs raisons d’octroyer à Guy Bandu un tel accueil à tel point qu’ils l’ont pseudonymé « le gouverneur vainqueur » :

 

« C’est la première fois qu’un président de la République en fonction est élu massivement au Kongo Central et qu’un gouverneur en fonction postule aux législatives et remporte partout. Il est d’ailleurs le seul candidat de cette circonscription à avoir été élu doublement: cela prouve à suffisance la totale confiance que les Matadiens lui ont accordée pour la défense de leurs intérêts », explique un matadien.

 

Fort de ce soutien populaire, doublé de la confiance que la population du Kongo Central lui a accordée tant en votant massivement pour la réélection du président de la République qu’en lui accordant le double siège aux législatives, le gouverneur Guy Bandu sort grand gagnant aux yeux de plusieurs analystes politiques. Ne dit-on pas que la fin justifie les moyens?

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×