Première réaction du gouverneur Guy Bandu après la publication des résultats provisoires par la CENI. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La CENI a publié très tard dans la nuit du dimanche, les listes provisoires de nouveaux élus provinciaux sur toute l’entendue du territoire national. Au Kongo Central, la liste de 37 élus est désormais connue ; parmi eux figure le docteur Guy Bandu Ndungidi. Le gouverneur a accordé sa première interview à la VOIX DU KONGO CENTRAL

 

Cible de plusieurs calomnies pendant la campagne, Guy Bandu a réussi à se faire doublement élire; une performance saluée ce matin par de nombreux internautes. Interrogé par notre rédaction après la publication des résultats, le gouverneur a minimisé l’Impact de toutes les critiques contre lui tout en se montrant gentleman comme dans ses habitudes :

 

« Ça fait partie du jeu politique, ce qui compte c’est le résultat final et la stratégie politique. On s’est plus focalisé sur le résultat que sur les querelles. Dans une course, il faut garder les yeux sur l’objectif, et pour nous, l’objectif était de rester à l’écoute de la population et de la communauté », a indiqué le gouverneur de province.

 

Lire aussi :

Voici la liste complète des élus provinciaux du Kongo Central

 

Chrétien pratiquant, Guy Bandu croit que le destin était inévitable. À ceux qui mettent en avant sa force spirituelle, il répond n’avoir jamais cru au hasard :

 

« Nous avons pris du temps pendant la campagne à faire connaître notre projet à la population, nous n’avons pas fait attention à ce qui se disait de gauche à droite… Je ne crois pas vraiment au hasard, j’ai eu un parcours, j’ai rencontré des choses, je reste attaché à mon Dieu, je reste attaché au règlement de Dieu sur l’amour du prochain », a déclaré le chef de l’exécutif provincial.

 

Guy Bandu est revenu également sur la victoire du chef de l’État Félix Tshisekedi. Après plus de 20 ans dans l’opposition, le Kongo Central a voté pour la première fois un président en fonction avec plus de 96%. Un plébiscite que le gouverneur a eu le temps de préparer :

 

« Dès qu’on est entré en fonction, notre objectif était de faire élire le président au Kongo Central, il fallait pendant un court moment tout faire. Nous avons eu une feuille de route et nous n’avions pas arrêté de parler de la cohésion provinciale, car pour nous, il fallait réunir les gens pour atteindre cet objectif », a-t-il martelé.

 

Sans jamais se proclamer comme celui qui aura fait gagner le chef de l’État au Kongo Central, Guy Bandu assure avoir humblement et modestement contribué à la large victoire du président Félix Tshisekedi dans le Kongo Central : « La cohésion provinciale, la stabilité des institutions, la paix étaient des préalables pour y parvenir et nous l’avons fait », a conclu le gouverneur.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×