Guy Bandu prend sa revanche sur tous ses détracteurs. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La CENI a finalement procédé à la publication des résultats provisoires des élections législatives nationales du 20 décembre 2023. Maintes nouvelles figures font leur entrée alors que la fin d’une époque pour plusieurs grands noms de la province a enfin sonné. Parmi les révélations, il y a l’actuel gouverneur, docteur Guy Bandu Ndungidi.

 

Lire aussi

Félix TSHISEKEDI sauve Guy Bandu des mains de ses adversaires politiques.

 

Le surprenant Guy Bandu! Désormais, c’est comme cela que certains commentateurs le surnomment à travers les réseaux sociaux. Conspué, traité de tous les maux à la veille des élections, Guy Bandu sort à nouveau indemne des pièges tendus sur son chemin par ses détracteurs.

 

Livré à la vindicte populaire pendant la campagne électorale du président de la République dans le Kongo Central, le surprenant Guy Bandu ressuscite à nouveau comme à toutes les fois qu’il était donné pour mort.

 

On se souvient de sa vidéo du samedi 25 novembre 2023 alors qu’il faisait sa première descente pour sa campagne électorale à Mvuadu. Tout en saluant joyeusement les compatriotes qui l’applaudissaient, Guy Bandu envoyait un signal fort à ses adversaires par un geste dont il avait expliqué le sens :

 

«Mon geste est une réponse à mes détracteurs par rapport à toutes les attaques que j’ai subies la semaine dernière : je suis là , je suis prêt et vous n’aurez pas la tâche facile… », confiait le gouverneur à la VOIX DU KONGO CENTRAL.

 

Lire aussi:

Le gouverneur Guy Bandu explique son geste du samedi dernier à Mvuadu. 

 

Effectivement, il ne s’était pas pas trompé, car tous ceux qui ont conspué contre lui à Matadi, à BOMA, Kimpese et Mbanza Ngungu pendant la campagne électorale lors du passage du président de la République ont échoué. Un fin connaisseur de l’homme évoque un signe divin: « il est d’une spiritualité très élevée », glisse-t-il brièvement.

 

Élu député national et peut être aussi provincial, Guy Bandu va devoir faire le choix: soit continuer à servir la province à Matadi ou aller à Kinshasa représenter et défendre ce peuple qui l’a élu. Il est fort à parier qu’il devrait tenter de se représenter comme candidat gouverneur lors des prochaines élections.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×