Albert Fabrice Puela chute, Pierre Nsumbu Mutu et Crispin Mbadu, parmi les quatre rescapés. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Attendus depuis deux semaines, les résultats provisoires des législatives nationales ont finalement été rendus publics ce dimanche 14 janvier aux environs de 2h par la CENI. Dans la province du Kongo Central, l’heure est au renouvellement de la classe politique mais aussi au deuil.

 

Le coup de tonnerre est venu de Matadi où Albert Fabrice Puela, trois fois élu, est tombé armes à la main. L’actuel Ministre des droits humains n’a finalement pas réussi à sauver son siège. Dans cette même circonscription électorale, Muller Lutelo fait aussi ses adieux à l’assemblée nationale.

 

Lire aussi

Avec 20.299 voix, Robert Niondo est le mieux élu du Kongo Central. 

 

Par ailleurs, quatre députés nationaux sont sortis survivants et ont réussi à se faire réélire. Parmi eux, deux dans le territoire de MBANZA NGUNGU à savoir : Pierre Nsumbu Mutu et Pépé Mbuku. Dans le Territoire de Lukula, Jonas TSUNDU confirme sa domination en se faisant de nouveau élire. À Tshela, c’est Crispin Mbadu déjà double élu en 2018 qui revient.

 

Hormis les 4 rescapés, la province du Kongo Central a sensiblement renouvelé sa classe politique. Dans les deux villes de la province, tous les anciens ont été envoyés au chômage alors qu’à Kasangulu deux font partie des heureux élus de la province.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×