Élections des gouverneurs 2024: La jeunesse de l’ex District de la LUKAYA hausse le ton. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Au mois de Février 2024, la province du Kongo Central va élire un nouveau gouverneur de province d’après le calendrier de la CENI. En attendant, dans les réseaux sociaux, une campagne intitulée LUKAYA, C’EST TON TOUR a été initiée par la jeunesse de l’ex District de la LUKAYA. Dans cet article, l’un des protagonistes de ce mouvement en a expliqué les motivations.

 

Pour SEIGNEUR MBAMBU N’KUNI NKELA, la LUKAYA a été mise de côté pendant deux décennies au profit du Bas-Fleuve ainsi que de l’ancien District de Cataracte:  » Nous avons observé les frères du Bas-Fleuve et Cataracte gérer la province sans nous », fait-il observer

 

« Apres avoir consommé le mandant du Bas-Fleuve de 2007 à 2018 et celui du Cataracte de 2018 à 2023, il est logique que le flambeau passe entre les mains de la Lukaya. Voilà pourquoi nous avons initié ce mouvement de rappel LUKAYA, C’EST TON TOUR « , explique Seigneur MBAMBU.

 

 

Les initiateurs de ce mouvement mettent la pression sur Didier Budimbu, Autorité morale de l’AVC. Pour eux, l’actuel Ministre des hydrocarbures, à défaut d’être lui même candidat, devrait s’impliquer pour que le gouvernorat revienne à l’ancien District de la Lukaya:

 

« Didier BUDIMBU reste un acteur important pour accompagner cette vision et nous comptons beaucoup sur son apport, afin de nous permettre de gagner ce combat qui du reste n’est pas facile. Dire qu’il ne sera pas candidat, je trouve ça trop tôt car les enjeux sont à venir. Cependant s’il arrivait quil ne se lance pas dans la course, Lukaya a plusieurs compétences parmi ses fillles et fils qu’il peut aligner pour gérer le Kongo central. Nous nous appuyons sur tous les notables de la Lukaya en particulier et ceux du Kongo central en général pour aider la Lukaya à prendre la place qui lui revient de droit », expliquent ces jeunes à la VOIX DU KONGO CENTRAL

 

Dans un document signé par Apollinaire Dialungani et seigneur MBAMBU, deux jeunes originaires de la Lukaya, ceux-ci insistent que pour l’équilibre de la province, la tradition MAKUKU MATATU garantit que tous les districts aient des chances égales pour la gestion de la Province. Cela implique que la tête de l’exécutif provincial soit confiée à une personne issue des territoires de Madimba, Kimvula ou Kasangulu.

 

La campagne qui semble prendre de l’ampleur auprès des ressortissants de la Lukaya semble heurter plusieurs sensibilités. Nombreux à travers la province estiment que dans un système démocratique, seule la compétence doit primer dans le choix des animateurs. Reste à voir quelle sera la réaction de Didier Budimbu, lui qui a affirmé plusieurs fois son intention de ne pas briguer le gouvernorat du Kongo Central.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×