Première réaction de Léopold MBADU après son départ du gouvernement provincial .

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Le gouverneur Guy Bandu a remanié partiellement son gouvernement provincial ce soir . Et parmi les ministres et commissaires qui quittent l’exécutif provincial figurent le désormais célèbre Léopold MBADU, candidat député national dans la ville de BOMA.

 

Débarqué du gouvernement provincial, Léopold MBADU s’est confié à la VOIX DU KONGO CENTRAL et contrairement à ce qui se raconte dans les réseaux sociaux, il affirme d’abord avoir dit au gouverneur son intention de retourner à Kinshasa après la campagne électorale :

 

« J’ai dit à son excellence monsieur le gouverneur qu’après les élections et que je retournerai à Kinshasa. Quand j’ai quitté matadi, j’ai demandé à mon cabinet de préparer la remise et reprise avec mon successeur », affirme-t-il.

 

Léopold MBADU confie avoir libéré sa résidence de Matadi où il logeait depuis le 31 novembre 2023 « parce que je savais qu’après la campagne électorale et les élections je rentrerai à Kinshasa pour continuer ma carrière politique. Il n’y a aucune panique et je voudrai apaiser tout le monde car c’était quelque chose déjà prévisible car c’est moi qui l’ai voulu et demandé au gouverneur « .

 

Pour lui, son remplacement du gouvernement provincial était tout à fait logique et normal  » parce que j’en ai parlé à son excellence monsieur le gouverneur lors de notre dernier entretien dans son bureau, je lui avais dit clairement que je partirai de MATADI après les élections du 20 décembre ».

 

Léopold MBADU dit ensuite remercier le gouverneur Guy Bandu pour le temps passé ensemble dans le gouvernement provincial et fait son bilan :

 

« J’ai déployé toute mon énergie à travers la province, j’ai amené la notion des routes du futur. Nous avons apporté le projet du bâtiment intelligent pour le gouvernement provincial et de l’Assemblée provinciale. J’ai amené un programme vaste de 350,000 millions de dollars pour financer 27 projets d’infrastructures en province. Ce programme est à ce jour en cours d’examen », a-t-il déclaré.

 

Enfin Léopold MBADU affirme avoir lutté pour la mise en place de l’agence provinciale des travaux publics. Il affirme quitter le gouvernement provincial tout heureux des innovations apportées bien que le financement n’a pas suivi.

 

Martin SOLO 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×