Modernisation du cercle Omnisports Bassin Damar, Guy BANDU offre un premier stadium moderne à la ville de Matadi.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Non on est pas au stadium Santiago Bernabéu moins encore au parc de Prince, on n’est bien au stadium omnisports Bassin Damar dans la ville portuaire de Matadi, chef-lieu du Kongo Central. La transformation de cet endroit fait penser effectivement aux plus beaux stadiums du vieux Continent.

 

En effet, après plusieurs mois des travaux, L’ex bassin Damar devient un cercle omnisports moderne où vont désormais se pratiquer plusieurs disciplines sportives, notamment le basketball, le volley-ball, mais aussi et surtout les arts martiaux ou sport de combat.

 

Cette transformation est à attribuer à la volonté d’un homme, le Docteur Guy Bandu Ndungidi qui, depuis son arrivée à la tête de l’exécutif Provincial du Kongo Central ne cesse de réserver au sport une place prépondérante dans son programme d’action prioritaire pour un encadrement optimal de la jeunesse dans sa Province.

 

 

Il s’agit là de la première grande réalisation du Gouverneur Guy BANDU NDUNGIDI dans le domaine des infrastructures sportives. Un bijou qui n’a rien à envier aux infrastructures de la capitale dans la même catégorie:

 

« C’est un motif de fierté pour nous, une véritable raison de se dire matadiens avec ce bijoux qui a de beaux vestiaires et des installations sanitaires dignes de ce nom. Nous pouvons désormais rêver recevant des compétitions nationales dans notre province, voire à la longue des compétitions internationales », a expliqué un joueur du club Sportif Soyo.

 

La modernisation du stadium Omnisport Damar de Matadi confirme la volonté de l’autorité provinciale de doter la province des infrastructures modernes pour le développement du sport au Kongo Central. C’est dans cette perspective qu’il faut enfin souligner l’évolution des travaux du Stade Lumumba dont les sièges sont en train d’être placés alors que la toiture sera bientôt acheminée à Matadi.

 

Jean Moise TSASA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×