En colère, les députés provinciaux réclament l’argent de campagne au gouverneur. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

C’est depuis une semaine que la campagne électorale a commencée en République Démocratique du Congo. Jusqu’à ce jour, les candidats aux élections législatives n’ont reçu aucun appui de leurs regroupements politiques, à trois semaines de la fin de la campagne.

 

Au kongo Central, une grogne s’observe parmi les députés provinciaux, très en colère contre le gouverneur de province qu’ils accusent de ne pas financer leur campagne électorale :

 

« Il nous a abandonnés pour la campagne électorale, il ne nous a rien donné, comment allons-nous va faire pour battre campagne ? Qu’ allons nous dire à la base sans argent ? Même certains de nos collègues n’ont toujours pas reçu leurs jeeps qu’ils pensaient revendre. Nous sommes déboussolés , on ne sait même pas imprimer les affiches de campagne », a expliqué un élu du peuple à la VOIX DU KONGO CENTRAL.

 

Lire aussi :

Impayés depuis 13 mois, les députés provinciaux vont en grève.

 

À ce jour, les députés provinciaux ont même refusé de voter l’Édit budgétaire pour l’année 2024. Ils réclament le paiement préalable de leurs émoluments auprès du gouvernement national. Cependant, si jusqu’au 31 décembre les élus du peuple n’ont toujours pas voté l’Édit budgétaire, la loi donne les prérogatives de le promulguer dès le 1 janvier.

 

Interrogé, un haut responsable au gouvernorat a déclaré que le gouverneur n’avait pas qualité pour financer la campagne des députés provinciaux:

 

« Il n’y a pas que les députés provinciaux qui se plaignent du manque de financement, tous les partis politiques, tous les regroupements politiques n’ont pas encore financé leurs candidats mais nous verrons bien dans les jours qui viennent ce qui sera possible », a-t-il déclaré.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×