Didier Budimbu explique pourquoi le Kongo Central votera automatiquement Félix Tshisekedi le 20 décembre.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Depuis Bruxelles où il séjourne pour le lancement de la campagne électorale du candidat numéro 20, Félix Antoine TSHISEKEDI, le ministre des hydrocarbures est revenu sur la récente tournée du président de la République dans le Kongo Central mais aussi sur l’électrification de la cité côtière de Muanda.

 

Le Kongo Central appartient à Félix Tshisekedi

 

Au cours de cette interview avec je journaliste Ndeko Eliezer, Didier Budimbu s’est dit convaincu de la victoire du candidat numéro 20 dans la province du Kongo Central:

 

« Il n’y a rien à dire, le Kongo Central appartient à Félix Tshisekedi. La campagne s’est très bien déroulée dans le Kongo Central, tout s’est bien passé et le président a répondu aux préoccupations de la population. Il leur a accordé la parole, il a entendu leur voix, et il a satisfait toute la population par ses réponses » rassure t-il.

 

Lire aussi :

À Muanda, Didier BUDIMBU mobilise la population avant l’arrivée du président de la République. 

 

En dehors de la sérénité du climat dans lequel le président Félix TSHISEKEDI a effectué sa tournée dans le Kongo Central, l’autorité morale de l’AVC ne s’est pas empêché de souligner d’autres raisons pour lesquelles le Kongo Central votera pour l’actuel président de la République. Didier Budimbu met en premier la considération que le locataire du palais de Mont Ngaliema accorde à sa chère province :

 

« C’est la première fois que nous avons 5 ministres dans le gouvernement central originaires du Kongo Central, c’est la première fois que nous avons un procureur général originaire du Kongo Central, c’est aussi la première fois que nous avons le patron de l’ANR, l’Agence nationale des renseignements, originaire aussi du Kongo Central sans oublier aussi que le directeur de cabinet adjoint du chef de l’Etat est du Kongo Central », énumère t-il.

 

Didier Budimbu rappelle que le chef de l’État a passé trois jours dans le Kongo Central en visitant la majorité des territoires. Pour lui, bien qu’il soit originaire du Kassai, Félix Tshisekedi est considéré comme un fils du Kongo Central pour avoir fait ses études dans cette province:

 

« Il nous a beaucoup honorés alors que l’ancien régime avait étouffé les bakongo. Ils ont détruit le port de Boma et celui de Matadi. Mais, aujourd’hui, le Président Felix se bat pour relever le défi » a encore ajouté Didier Budimbu, candidat dans la circonscription électorale de Kasangulu.

 

Félix a honoré nos héros

 

Au cours de cette même interview, Didier Budimbu est également revenu sur la reconnaissance de deux hommes, très honorés par les bakongo, Simon Kimbangu et Joseph Kasa Vubu:

 

« Aujourd’hui il y a un jour férié dédié à Simon Kimbangu et le président Félix Tshisekedi a aussi elevé Kasa Vubu au rang de héros national. Pour nous, c’est un grand honneur en tant que peuple Kongo; et nous pouvons l’affirmer en toute quiétude que les né Kongo ont beaucoup gagné avec le président Félix Tshisekedi », a-t-il indiqué à la grande satisfaction du journaliste, visiblement pas au courant de ces détails.

 

La promesse du courant électrique à Muanda

 

Le ministre des hydrocarbures a été interrogé sur la dernière promesse du président de la République à Muanda. Lors de sa première journée de campagne électorale dans la cité côtière, Félix Tshisekedi avait annoncé que d’ici le 20 décembre, la cité de Muanda serait électrifiée. Didier Budimbu est revenu sur cette énième promesse du chef de l’État et a assuré qu’elle sera tenue :

 

« Le président a fait un don dans le territoire de Muanda, il a offert 10,000,000$ au territoire après la signature de l’avenant 9. Les Muandais ont demandé que cet argent serve à l’électrification de leur territoire. Au moment où nous parlons, les commandes ont déjà été faites par la CGEM et dans deux semaines tout va arriver à Muanda. Au total 18 transformateurs qui vont arriver avec des câbles pour électrifier la cité de Muanda. Nous voulons que, d’ici décembre, la population sente vraiment que le courant électrique est arrivé à Muanda « , a-t-il rassuré.

 

Lire aussi :

Et si tous les territoires du Kongo Central avaient chacun un Didier BUDIMBU ?

 

Le ministre des hydrocarbures a fait savoir que la province du Kongo Central restera très reconnaissante au président Félix Tshisekedi au moment d’aller voter le 20 décembre  » Pour tout ce qu’il a fait pour nous « .

 

Didier Budimbu a conclu son interview en vantant son bilan à la tête du ministère des hydrocarbures. Il a rappelé qu’il y a quelques années, on ne faisait pas assez attention à ce ministère qui fait aujourd’hui parler de lui.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×