Matadi : Flory Mbadu offre 5000 de ses membres au gouverneur Guy Bandu. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La campagne électorale bat son plein à Matadi où le gouverneur de province docteur Guy Bandu est candidat. Dans la ville portuaire, une surprise de taille attend le chef de l’exécutif provincial. Très populaire dans le chef-lieu de la province, Flory Mbadu offre au candidat numéro 8 tous ses nombreux soutiens.

 

Le dimanche 10 décembre, 5000 personnes sont attendues à la paillote pour formaliser le soutien au gouverneur. Il s’agit notamment des membres de la structure les Warriors de Flory Mbadu, les étudiants soutenant le conseiller politique du gouverneur mais aussi et surtout les supporters deImana et des équipes jouant la linafoot qui avaient bénéficié du soutien du Gouverneur par rapport à leurs frais de participation.

 

Flory Mbadu et les membres de la structure les Warriors de Flory

Flory Mbadu explique et confirme que tous ces membres cités plus haut vont soutenir et voter pour le gouverneur le 20 décembre :

 

« Absolument, question de donner un mot d’ordre, je suis leur leader. Ils me soutiennent tous et nous partageons un même idéal. Ce sont mes membres qui soutenaient le Gouverneur depuis une année déjà. Ça ne sera pas un problème le 20 décembre », explique le conseiller politique de Guy Bandu.

 

Face à cette popularité, d’aucuns s’interrogent pourquoi le Président de coordination de Imana, champion de Matadi, n’a pas postulé à Matadi et a préféré la ville de Boma. Flory Mbadu explique qu’il ne pouvait compétir dans une même circonscription électorale que son patron:

 

« Puisque j’ai une mission pour la ville de Boma. Et aussi je ne puis competir là où mon patron est candidat. Alors j’ai travaillé dur pour lui apporter ce soutien en restant aussi visible dans mes actions sur terrain à Matadi ».

 

 

Le 20 décembre, dans quelques jours, le gouverneur Guy Bandu aura sans doute besoin de l’appui de son conseiller. Ce dernier va devoir mobiliser toutes les ressources possibles pour faire élire le numéro 8 à la députation nationale et 17 à la députation provinciale.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×