Inquiétude sur la perte du signal du bateau de pêche de la AFKI. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

L’inquiétude gagne du côté de l’église Kimbanguiste, sans nouvelle du bateau de pêche acheté par l’association des femmes Kimbanguiste, AFKI. L’ alerte vient d’un confrère néerlandais du journal Trouw à Amsterdam qui a contacté la rédaction de la VOIX DU KONGO CENTRAL.

 

D’après le journaliste, depuis trois semaines, tout contact avec le navire est perdu : « Le navire a été repéré pour la dernière fois au large des côtes du Nigeria. On craint pour la vie de deux personnes à bord », s’inquiète le confrère qui précise que la nouvelle fait déjà la une de quelques journaux locaux à Amsterdam.

 

Interrogé par notre rédaction, le ministre provincial de transport Mak Matondo confirme brièvement les inquiétudes au Kongo Central sans trop donner des détails : « oui nous sommes au courant et nous avons évoqué la situation avec quelques collègues au gouvernorat », explique-t-il.

 

Lire aussi : 

Achat d’un bateau de pêche par l’association des femmes Kimbanguistes, AFKI. 

 

D’après nos informations, les autorités néerlandaises ont informé les responsables congolais sur la disparition du signal depuis trois semaines. L’affaire fait déjà l’objet d’une grande actualité aux Pays-Bas notamment dans les journaux locaux des villes natales des deux personnes à bord.

 

Pour l’instant, deux scénarios sont évoqués: soit, ils sont tombés en panne de carburant au milieu de l’océan et ils ont dérivé soit, bien ils ont été victimes de pirates. D’après nos informations, les garde-côtes camerounais ont ordonné les recherches du navire disparu.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×