Candidate à la députation provinciale AG Jeannine PHANZU est déjà sur tous les fronts.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Plus que quelques jours avant le début de la campagne électorale. Le 20 décembre, les congolais et congolaises vont élire un nouveau président et de nouveaux députés tant nationaux que provinciaux. Candidate à la députation provinciale dans la ville de Matadi, madame Jeannine PHANZU est sur tous les fronts, multipliant les actions sociales.

 

Plus connue sous le nom de AG Jeannine et actuellement inspectrice à l’inspection provinciale de la santé, madame Jeannine PHANZU vient en aide à toutes les couches sociales de la population.

 

À travers l’association NZOLA, les mamans veuves sont prises en charge depuis la nuit des temps, l’association des jeunes volontaires pour le développement de Matadi s’occupe des travaux de cantonage manuel à travers la ville portuaire:

 

« À travers cette association, nous avons réussi à ouvrir de petits chantiers afin de favoriser la circulation facile des voitures et des motos », a-t-elle expliqué.

 

Lire aussi :

Élections législatives 2023: À la découverte de madame Jeannine PASI PHANZU, candidate à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Matadi.

 

À la même occasion, AG Jeannine, surnommée maman sociale, a remis des bacs de pains aux veuves vendeuses des pains et des sacs de braises à celles qui en vendent:

 

« Nous avons servi les veuves par catégorie car tout le monde ne vend pas les pains ou les braises. Il y’a aussi celles qui vont au champ qui ont reçu 50 verres d’arachides chacune sans oublier une somme d’argent pour le transport. Ce sont des actions que nous menons depuis longtemps », a-t-elle fait savoir pour préciser l’inscription de son action dans la durée. Pour cette femme de coeur, ce ne sont pas les élections qui déclenchent son action sociale: c’est son habitude depuis des lustres.

 

Outre ces dons et actions sociales, madame Jeannine PHANZU a aussi organisé le salongo avec les mamans de son association. Après les femmes, la dame de fer compte désormais faire la même chose avec la jeunesse de la ville portuaire pour une prise de conscience avant les élections décisives du 20 décembre.

 

Jospin de Jésus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×