Nouveau transformateur pour l’UKV et Florentia : Flory MBADU tient à sa promesse.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La promesse est une dette, dit-on. Alors que les juristes affirment que la dette est quérable et non portable, Flory MBADU n’a attendu aucune pression des étudiants. L’université Président Joseph KASA-VUBU vient de bénéficier d’un transformateur électrique 800KVA grâce au lobbying du conseiller politique du Gouverneur et candidat à la députation nationale dans la circonscription électorale de BOMA.

 

Le nouveau transformateur est arrivé ce vendredi 27 octobre 2023 sur le site universitaire accompagné par Flory MBADU et le chef de distribution Bas fleuve de la SNEL, au grand bonheur des étudiants qui ont aussitôt entonné des chansons à la gloire de Flory MBADU, surnommé l’homme solution pour la ville de BOMA.

 

Les responsables de la Société Nationale d’électricité ont remercié le gouverneur de province docteur Guy Bandu ainsi que son conseiller politique pour leur implication dans la résolution de cette situation qui a longtemps affecté une grande partie de la ville de BOMA.

 

Lire aussi : 

Après un grand lobbying de Flory MBADU, l’UKV obtient une nouvelle cabine électrique. 

 

Le puissant conseiller politique du Gouverneur Guy Bandu ne cesse s’intensifier ses plaidoyers pour apporter des solutions aux desideratas de sa ville de Boma, surtout sur les problématiques liées à l’énergie. Flory MBADU a promis pour semaine prochaine un nouveau transformateur pour le quartier Seka MBOTE plongé dans le noir depuis plusieurs semaines.

 

Pour Flory MBADU, aucun quartier de la ville de BOMA ne devrait manquer du courant en cette fin d’année. Un lobbying de 2 autres transformateurs en cours pour le quartier Gboado et Mbangu.

 

Selon nos sources, après l’étape de l’électrification, le conseiller politique du Gouverneur va entamer la réhabilitation des routes principales de la ville de BOMA : « nous allons le faire, c’est notre ville », a-t-il brièvement confirmé à la VOIX DU KONGO CENTRAL.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×