Le vice gouverneur Grâce NKUANGA BILOLO au forum national sur la validation de la politique nationale de prévention et de résolution des conflits communautaires et coutumiers.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Le vice gouverneur Grâce NKUANGA BILOLO a représenté la province au forum national sur la validation de la politique nationale de prévention et de résolution des conflits communautaires et coutumiers. C’est le Vice premier Ministre, ministre de l’intérieur Peter Kazadi qui a supervisé ces travaux.

 

Tenu du 18 au 19 octobre courant, et appuyé par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et le Royaume des Pays-Bas, ce forum avait pour objectif d’adopter un plan de nature à maintenir la paix sur l’ensemble du pays.

 

Le forum national sur la validation de la politique nationale de prévention et de résolution des conflits communautaires et coutumiers a dans sa gibecière un triple objectif:

  •  prévenir les conflits coutumiers, communautaires et intercommunautaires;
  •   identifier, certifier et protéger le patrimoine matériel et immatériel,
  • assurer la participation des communautés au développement local.

 

Au cours de ces travaux, il était aussi question de restituer et de valider le rapport final des consultations provinciales menées par le secrétariat général aux affaires coutumières dans les 26 provinces en août et septembre derniers.

 

Le vice gouverneur du Kongo Central Grâce BILOLO

À la clôture, il a été adopté des stratégies générales pour la cohésion nationale. A cet effet, les gouverneurs des provinces ont été conviés à redynamiser et réorganiser les Commissions des règlements des conflits coutumiers dans leurs entités respectives en vue de réduire au maximum l’existence desdits conflits.

 

Le rapport général des consultations provinciales a été lu à l’intention des participants. Et d’après ce rapport, la RDC regorge un total de 1624 conflits dont 980 sont de succession, 405 des limites, 87 des communautés, 84 de l’appartenance, 21 conflits intercommunautaires et 46 d’autres natures. La province du Kongo central vient en tête avec un record de 265 conflits.

 

Signalons que ce forum réunit les délégations des 26 provinces du pays, soit 125 participants constitués notamment des représentants du ministère de l’intérieur, du gouvernement central et ses administrations, des gouvernements provinciaux, des chefs coutumiers et leurs associations, le PNUD et les agences du système des Nations-Unies.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×