Décès de Né Muanda NSEMI : André WAMESO appelle à l’unité du peuple Kongo. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Le décès ce mercredi 18 octobre 2023 du patriarche Né Muanda NSEMI continue d’alimenter l’actualité dans le Kongo Central où l’opinion publique reste très marquée par la disparition physique de celui qu’on appelait affectueusement le N’longi a Kongo. Plusieurs leaders politiques de la province se sont exprimés et la dernière réaction est venue du porte parole des né Kongo auprès du chef de l’État, André Wameso NKUALOLOKI.

 

Dans un communiqué parvenu à la VOIX DU KONGO CENTRAL, André Wameso dit avoir été honoré pendant plus d’une année d’échanger régulièrement avec le patriarche Né Muanda NSEMI sur la politique de la République Démocratique du Congo et du devenir du peuple Kongo.

 

« J’ai été marqué par l’importance qu’il donnait à l’indépendance de notre pays. Une indépendance totale : spirituelle, politique et économique ; laquelle indépendance doit être le point de départ de la réunification des peuples Bantous d’Afrique », écrit le directeur de cabinet adjoint du Président de la République.

 

Le communiqué de André Wameso

 

André WAMESO dit avoir découvert en Né Muanda NSEMI un homme d’exception, grand intellectuel, rempli de sagesse, de patriotisme et d’un attachement profond à la culture et aux valeurs Kongo.

 

Intronisé il y a quelques semaines porte parole des né Kongo auprès du chef de l’État, André Wameso profite de la disparition du leader de Bundu Dia Mayala pour appeler le peuple Kongo à l’unité quiétaitlechamp de bataille de MUANDA NSEMI :

 

« J’en appelle vivement à l’unité du peuple Kongo. J’invite la jeunesse Kongo à s’approprier sa pensée profonde en exploitant au mieux la riche et abondante littérature dont Né Muanda NSEMI est l’auteur », a-t-il insisté.

 

Pour le Direcaba du chef de l’État, MUANDA NSEMI a apporté définitivement un démenti à Amadou Hampate BA qui soutenait « qu’en Afrique, quand une personne âgée meurt, c’est toute une bibliothèque qui brûle. Comme son œuvre, MUANDA NSEMI est toujours présent parmi nous malgré sa disparition charnelle », conclut André Wameso qui présente ses condoléances à la famille biologique, politique et religieuse de l’illustre disparu.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×