Les dessous de l’annulation du meeting de Moïse Katumbi à KIMPESE et Mbanza Ngungu.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Moïse Katumbi vient de boucler une tournée de trois jours dans la province du Kongo Central. De Muanda à Kasangulu en passant par Kinzau, le président d’ ENSEMBLE POUR LA RÉPUBLIQUE a eu beaucoup de peines à mobiliser des foules, à l’image de son passage dans les deux villes MATADI et BOMA.

 

À Kimpese et Kasangulu, les meetings prévus ont tout simplement été annulés: « Contrairement à des bruits d’ennui sécuritaires qui se disent dans les réseaux sociaux, les raisons qui ont poussé Moise Katumbi à annuler ses meetings à Kimpese et Mbanza-Ngungu sont simplement dus à un très faible engouement et à une mobilisation ratée », explique un haut responsable.

 

En effet, à Mbanza Ngungu, Moïse Katumbi était bien descendu de son véhicule et à marcher à pieds plusieurs mètres. Malgré un renfort des dernières minutes avec l’arrivée de l’ancien président de l’assemblée provinciale, une vielle connaissance à lui, l’ex gouverneur du Katanga n’a pas réussi à sauver les meubles.

 

« A Mbanza-Ngungu, son podium avait été déjà érigé. Il n’y avait donc aucun problème qui aurait pu l’empêcher d’y tenir son meeting, mais ce dernier a préféré annuler plutôt que de donner le spectacle du manque d’intérêt certain que lui portent les habitants du Kongo Central », commente une fois de plus notre source.

 

L’annulation dans son programme de l’étape de l’ex district du bas fleuve (Mayombe) a beaucoup fait jaser. L’occasion était pourtant belle pour Moïse Katumbi de mettre fin à la polémique après les propos controversés tenus par l’un de ses proches sur un plateau de télévision contre le le tout premier président Joseph KASA-VUBU.

 

Dieu PHOLO GORBACHEV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×