Didier BUDIMBU interdit formellement aux dépôts des ‘’Kadhafis’’ de fonctionner à Kinshasa jusqu’à nouvel ordre.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Une rencontre a eu lieu ce mardi 26 septembre 2023 dans la salle Virunga au sein du bâtiment du ministère de l’Intérieur consécutive à un malaise observé dans le secteur aval pétrolier. Ainsi, Le ministère des Hydrocarbures en collaboration avec celui de l’Intérieur et l’Hôtel de Ville veulent remettre de l’ordre. Une réunion de mise au point a ainsi été organisée avec les différentes parties prenantes.

 

Présidée par le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur Peter Kazadi sur invitation du ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, la réunion a aussi connu la présence de la vice-ministre Wivine Moleka, du vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Gecoco Mulumba et plusieurs représentants des services liés à la sécurité, l’économie du pays ainsi que le président des opérateurs pétroliers communément appelés ‘’Kadhafis’’

 

Objectif : trouver une solution définitive pour les opérateurs pétroliers œuvrant sur le tronçon Kongo Central/Kinshasa afin d’assainir le secteur aval pétrolier qui aujourd’hui éprouve d’énormes difficultés notamment dans le stockage de produits pétroliers.

 

Il est à déplorer plusieurs incendies notamment dans le transport inapproprié des produits pétroliers qui partent du Kongo Central vers la capitale, Kinshasa.

 

Le président de séance a exhorté la corporation des ‘’Kadhafis’’ à se conformer aux normes et aux lois du secteur: « Ces revendeurs exercent-ils leurs activités par ignorance ou encore par entêtement » ? s’est interrogé le ministre de l’intérieur Peter Kazadi à l’endroit des Kadhafis et de poursuivre: « On ne peut pas menacer l’Etat et espérer gagner ».

 

Le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu a réaffirmé sa ferme détermination de vouloir remettre de l’ordre dans son secteur : « La bataille est certes longue, mais les batteries sont mises en marche pour que l’ordre soit observé dans les normes et selon les lois des hydrocarbures », a-t-il martelé.

 

Une commission conjointe sera mise en place composée des ministères de l’Intérieur, des Hydrocarbures, de l’Hôtel de Ville, la DGDA et les opérateurs pétroliers pour bien assainir ce secteur pétrolier aval.

 

Interdiction formelle est faite aux dépôts disséminés dans la capitale de fonctionner jusqu’à nouvel ordre. L’évacuation des lieux est immédiate dans un délai d’une semaine à dater de mardi 26 septembre 2023.

 

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×