Élection du nouveau président de l’Assemblée provinciale : Serge Ntanda recalé par les députés provinciaux.

1
Aidez-nous à partager cet article

 

À quelques jours de la rentrée parlementaire, les députés provinciaux multiplient les discussions en coulisses sur le choix du prochain président de l’assemblée provinciale. Trois sons de cloche se font entendre au sein de l’hémicycle. La VOIX DU KONGO CENTRAL s’est entretenue avec plusieurs députés provinciaux et du moins que l’on puisse dire, le choix préalable d’imposer Serge NTANDA en remplacement de Jean Claude Vuemba ne passe pas.

 

Trois voix se font entendre à l’assemblée provinciale. Pour les uns, il faut garder Samuel NIMI : « Il ne reste que trois mois et tout le monde est occupé actuellement à sauver son siège avec les élections législatives qui arrivent. NIMI a l’expérience, il peut nous amener jusqu’en février 2024 », estime un élu. Pour ce dernier, il n’est plus important d’organiser une élection et l’actuel bureau peut gérer jusqu’à l’installation du nouveau président de l’Assemblée provinciale élu.

 

Lire aussi 

Clôture de la session ordinaire de Mars ce jeudi 29 juin à l’ Assemblée provinciale sous haute tension. 

 

Ce point de vue n’est pas partagé par d’autres députés provinciaux. Pour cette deuxième catégorie, Jean Claude Vuemba doit être remplacé par un député de l’ex district de la Lukaya : « C’est le mandat du district de la Lukaya en ce qui concerne la gouvernance de l’Assemblée provinciale, le prochain président doit provenir de là », estime un autre élu du peuple.

 

Selon nos informations des hauts responsables au niveau national et provincial avaient présenté le nom de Serge Ntanda, originaire du Territoire de Kimvula dans l’ex district de la Lukaya, afin de devenir le nouveau président de l’Assemblée provinciale. Cette option n’est pas du goût d’une troisième catégorie des députés provinciaux qui refusent l’idée d’une candidature unique, « imposée par l’exécutif provincial ».

 

Ces députés provinciaux s’appuient notamment sur les récentes déclarations du gouverneur Guy Bandu. Interrogé par la radio Top Congo sur la rotation entre les trois districts dans le choix des animateurs de la province, le gouverneur avait souhaité que la compétence prime à la place d’un système de rotation par district: « Le district de la Lukaya dirige l’Assemblée provinciale depuis 2006, sans oublier le directeur général de cette institution est aussi de la Lukaya depuis 2006 », explique un député Provincial.

Lire aussi :

Guy Bandu évoque le départ de Jean Claude Vuemba du perchoir de l’Assemblée provinciale.

 

Selon nos sources, l’honorable Pierrot Mvumbi, président de la majorité parlementaire pro Guy Bandu, souhaiterait bien récupérer le poste de président de l’Assemblée provinciale. Élu du territoire de Muanda, Pierrot Mvumbi était au four et au moulin dans le départ de Jean Claude Vuemba : « C’est lui l’auteur de la motion de retrait de confiance contre le président sortant, c’est lui qui a mobilisé les députés provinciaux à signer, il mérite le poste », estime un député provincial.

 

Et de rappeler : « il y a ceux qui pensent qu’il ne peut pas être président de l’Assemblée provinciale parce que Samuel NIMI, le vice-président, est du bas fleuve. Ils oublient que nous avons eu dans cette province KIMAS président de l’Assemblée provinciale de lukaya, sa vice-présidente Maman Fulu Masaka de la Lukaya également, et le directeur de l’administration toujours Lukaya ».

 

Dans ces conditions, la rentrée parlementaire prévue le 30 septembre promet d’être très mouvementée. Les plénières se feront rares certainement car les députés provinciaux seront occupés dans la précampagne.

 

Martin SOLO

 

1 thought on “Élection du nouveau président de l’Assemblée provinciale : Serge Ntanda recalé par les députés provinciaux.

  1. Nous sommes tous Kongolais, en Démocratie souhaiterions que les meilleures avec expérience parmi de la Majorité prennent le Commandant, au lieu qui est le favoritisme aveugle. Merci pour votre bonne Compréhension. Candidat Provincial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×