Élections des gouverneurs 2024 : Guy Bandu annonce la couleur. 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Le gouverneur du Kongo Central s’est longuement entretenu avec les journalistes de Top Congo, Christian Lusakueno et Thierry Kambundi, au cours d’une émission spéciale. Guy Bandu dans un langage clair et simple est notamment revenu sur plusieurs sujets importants qui touchent la province du Kongo-Central entre autres la question du parachèvement des travaux du stade Lumumba, la question de la redevance pétrolière mais aussi et surtout celle sur sa candidature à Matadi.

 

Dossier Redevance pétrolière 

 

Parlant de la redevance pétrolière, le gouverneur du Kongo-Central a reconnu que la province a commencé à recevoir les paiements auprès des assujettis : «  il y a quelques semaines que certains assujettis ont commencé à se plier à la règle », a confirmé le gouverneur, parlant notamment de la commission mise en place entre le ministère des hydrocarbures, celui des finances et du budget afin de déterminer les modalités de paiement des recettes qui reviennent à la province.

 

D’après le chef de l’exécutif provincial, au lieu de 10% prévus par la loi, la province du Kongo Central reçoit chaque mois 4% à titre de redevance pétrolière via la DGRKC. Guy Bandu espère tout de même que le montant perçu actuellement sera revu à la hausse dans les mois qui suivent. Le gouverneur s’est refusé par ailleurs d’avancer les chiffres sur le montant perçu malgré la pression des journalistes.

 

Dossier Stade LUMUMBA de MATADI 

 

Interrogé sur les travaux du Stade Lumumba, le gouverneur se donne trois pour le parachèvement des travaux. « J’espère être le gouverneur qui va terminer le stade Lumumba », a-t-il déclaré. Pour rappel, les travaux de ce stade sont à l’arrêt depuis 10 ans. Ces travaux ont connu une accélération ces 6 derniers mois depuis l’arrivée de l’actuel gouvernement provincial: « Les avancées enregistrées ces 6 derniers mois n’ont pas été faites les 5 dernières années », a dit le gouverneur.

 

Guy Bandu se donne trois mois et promet que le stade Lumumba pourrait être livré avant la fin de l’année : « la seule chose qui manque, c’est de recouvrir les tribunes par la toiture métallique en fabrication en Afrique du Sud et l’aire de jeu par la pelouse synthétique. Nous avons mis en place une commission pour les travaux de finition, avec un chronogramme de trois mois. Grâce à Sodimas et Mango, la majorité des équipements pour la finition sont déjà arrivés… », a confirmé le gouverneur.

 

Candidat à sa propre succession ?

 

Candidat dans la circonscription électorale de Matadi (sa ville natale) à la députation provinciale et nationale, le gouverneur n’exclut pas de se représenter comme candidat gouverneur en 2024: « Gouverneur après 2024, ce n’est pas impossible, tout ce que je souhaite c’est de pouvoir mieux servir la communauté », avance Guy Bandu.

 

Lire aussi :

Guy Bandu évoque le départ de Jean Claude Vuemba du perchoir de l’Assemblée provinciale.

 

Relancé par le journaliste qui a rappelé que le prochain Gouverneur devrait être originaire du district de la Lukaya, Guy Bandu a relativisé tout en insistant sur la compétence comme critère principal sur le choix du prochain Gouverneur : « Sur la rotation de makuku matatu, le critère de compétence vaut plus que tout, le clivage ne va pas nous avancer », a estimé le chef de l’exécutif provincial.

 

« Quand on parle de cohésion provinciale, il faut apprendre à regarder les choses autrement, pas seulement sur base d’une appartenance ethnique ou tribale . Pour moi, le premier critère reste la compétence. Il vaut mieux considérer la compétence comme étant le critère fondamental et le critère non clivant pour aller aux élections plutôt que d’aller dans des considérations qui ne font pas forcément avancer les choses dans le bon sens », a renchéri Guy Bandu.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×