Les masques tombent : Jean TEZO veut créer la confusion au sein de la communauté Kongo.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

À quoi joue le président de la communauté Ne Kongo au sein de l’UDPS ? Alors qu’il avait pris part le dimanche à la cérémonie d’intronisation d’André Wameso comme porte-parole des Né Kongo auprès du chef de l’État, Jean TEZO a fait volte-face, moins de 24H après en publiant un communiqué qui demande la tenue de concertations politiques des forces politiques du Kongo Central pour son intronisation politique.

 

Dès lors, cette prise de position politique tendant à remettre en cause la cérémonie du dimanche dernier appelle à des clarifications :

 

  • le Président de la Communauté Ne Kongo de l’Udps a participé lui-même à la cérémonie et a exhorté sans réserve les participants à s’aligner derrière le représentant nouvellement adoubé André Wameso;
  • la cérémonie de ce dimanche 3 septembre visait à enraciner le combat politique des Ne Kongo dans leur encrage socio-culturel et religieux et à charger un de ses valeureux fils de la responsabilité de porter les valeurs et les intérêts des Ne Kongo dans les plus hautes sphères de la République; en dépit de la présence de plusieurs regroupement et partis politiques présents à l’événement, ladite cérémonie n’avait pas de visée politique directe;
  • l’appel à une concertation politique préalable des leaders politiques Ne Kongo vise à ou à tout le moins risque, de créer la confusion dans l’esprit des enfants Ne Kongo auxquels les chefs culturels et religieux ont désigné leur ambassadeur. Il est à rappeler qu’en marge de leur appartenance culture au Ne Kongo, les représentants de plusieurs grands regroupements politiques de la République (Udps, UNC, Essor, etc.) ayant la culture Ne Kongo en partage ont participé activement à cet événement de l’Unité Ne Kongo.

 

Au sein de l’opinion, plusieurs personnes s’interrogent sur le volte-face de Jean TEZO. Pour certains, ce dernier ne supporterait pas l’influence actuelle de celui qu’il a appelé dimanche son frère André Wameso : « En 2018, l’UDPS n’a eu qu’un seul Député dans le Kongo Central, comment peut-il justifier ? Il supporte pas l’implication personnelle de Wameso qui est au four et au moulin pour l’élection du président de la République au Kongo Central », glisse un cadre né Kongo de l’UDPS.

 

Jean TEZO et André Wameso dimanche 03 septembre à Ndjili

 

Pour Alain Luzamba, le communiqué publié par Jean TEZO révèle plus de la frustration : « Il ne supporte pas de voir le Direcaba André prendre autant d’ampleur au sein de la communauté et à travers la province. Il a probablement passé une très mauvaise nuit dimanche jusqu’à pondre ce communiqué dans la précipitation alors qu’il était lui-même partie prenante lors de la cérémonie à Ndjili et avait même pris parole pour appuyer Wameso ».

 

Loin de soutenir le combat et les valeurs Ne Kongo, la déclaration de monsieur le Représentant de la Communauté Ne Kongo de l’Udps (une structure informelle) risque de semer le doute dans l’engagement des filles et fils dans la réconciliation de toute la communauté à travers le nouveau porte-parole des Ne Kongo, André Wameso, ce qui nous conduit à douter des intentions louables et d’unité de Jean Tezo Kia Nsi.

 

Martin SOLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×