Le malheur se confirme pour José NTEDIKA NYIMI 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Les premiers résultats des élections législatives à venir sont déjà connus. Il s’agit du seuil de recevabilité. Ce dimanche, la CENI a publié la liste des partis et regroupements ayant atteint le seuil de recevabilité. La grande surprise reste l’absence du regroupement Alternance VITAL Kamerhe, AVK en sigle, dans lequel le Direcaba du gouverneur José NTEDIKA était relégué par l’UNC.

 

Cette semaine, nous vous expliquions que José NTEDIKA, l’un des piliers de l’UNC au Kongo Central, avait été écarté de son parti, l’UNC. Et le malheur n’est pas prêt à s’arrêter pour celui que l’on surnomme Nsusu ya buala. Cette-fois ci, le regroupement AVK, dans lequel il était relégué, est tout simplement écarté par la CENI, du moins provisoirement, pour n’avoir pas atteint le seuil de recevabilité.

 

Lire aussi :

José Ntedika écarté par l’UNC ? Ce que l’on sait pour l’instant.

 

Que va faire José NTEDIKA, écarté de l’UNC et la même semaine, écarté par la CENI. Un double malheur qui va peut-être pousser le directeur de cabinet adjoint du gouverneur a quitté l’Union pour la Nation Congolaise, un parti politique dans lequel les frustrations et les démissions se multiplient. Reste à voir si José NTEDIKA va à son tour franchir le rubicon

 

Interrogé par notre Média, l’un de ses proches assure pourtant que l’homme reste confiant et attaché à son leader historique , VITAL Kamerhe et ne serait pas prêt à quitter le bateau rouge blanc. Ces derniers jours, des nombreux cadres ont claqué la porte à l’UNC, accusant le secrétaire général d’avoir trafiqué les listes des candidats. José NTEDIKA sera t-il le prochain à quitter l’Union pour la Nation Congolaise ? À suivre.

 

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×