Le grand jour est arrivé pour André Wameso qui n’a pas droit à l’erreur.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

C’est le grand jour pour André Wameso, directeur de cabinet adjoint du Président de la République, Félix TSHISEKEDI. En meeting ce dimanche au terrain Damar de Matadi, André Wameso sait que l’échec lui ait interdit. Pour cela, il peut compter sur une forte mobilisation dans la capitale du Kongo Central.

 

En attendant, la question sur toutes les lèvres est la suivante : André Wameso va-t-il réussir à remplir le terrain Damar de Matadi ? D’autant plus que le Directeur de cabinet adjoint du Président de la République tient là son premier meeting public loin de son fiel électoral, Songololo.

 

Lire aussi :

Le Directeur de cabinet adjoint du Président de la République André Wameso en meeting le 16 juillet au stade Damar de Matadi.

 

Que vise réellement André Wameso? Officiellement, il vient parler du président de la République, de tout ce qu’il a accompli dans la province du Kongo Central. Dans sa casquette du Directeur de cabinet Adjoint du Chef de l’Etat, le notable André Wameso est la personne la mieux placée pour nous en faire part.

 

Depuis plusieurs mois, l’homme de Songololo est au four et au moulin pour s’assurer que le président de la République réussisse un maximum de voix dans la province du Kongo Central. Lors d’une récente interview accordée à la VOIX DU KONGO CENTRAL, il a affiché son optimisme. Pour lui, le président Félix TSHISEKEDI aime la province du Kongo Central contrairement à ses prédécesseurs.

 

Nous l’avons dit, le meeting de André Wameso vise à rendre visible les actions du chef de l’État Félix TSHISEKEDI. Mais pas que ça. André Wameso est aussi certainement conscient de la faiblesse du leadership Kongo à Kinshasa. En voulant s’adresser à la jeunesse Kongo, il s’attend à une prise de conscience de cette catégorie sociale du Kongo Central afin de s’approprier le destin de la province chère à Simon Kimbangu et Joseph KASA-VUBU.

 

Veut-il assumer ce leadership ? En rêve t-il ? Tout est possible même s’il ne l’a pas déclaré publiquement. André Wameso se verrait bien incarner le leadership Kongo. « On ne s’affirme pas leader. On l’est ou on ne l’est pas« , avait-il déclaré à la VOIX DU KONGO CENTRAL lorsque la question lui a été posée. Et ça commence ce dimanche!

 

Tout sera sera scruté par les acteurs politiques, les journalistes et autres intellectuels. Ses mots et son discours seront passés au peigne fin. Si quelques uns doutent de sa capacité à animer la foule, personne par contre ne doute de son intelligence. Demain, il devra chercher à changer l’opinion des uns sur lui et confirmer celle des autres sur sa personne.

 

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×