Judith Suminwa en mission d’inspection du programme 145 Territoires dans la province du Kongo Central.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

La ministre d’État et ministre du Plan Judith SUMINWA TULUKA séjourne depuis le samedi 08 juillet 2023 dans la province du Kongo-central. En mission d’évaluation, la patronne du Plan est venue inspecter les écoles, centres de santé et bâtiments administratifs en pleine construction, dans le cadre du suivi et évaluation de la mise en œuvre du programme de Développement Local des 145 Territoires dans son volet infrastructures et dont l’exécution a été confiée à la Cellule d’Exécution de Financement en faveur des États Fragiles(CFEF).

 

Dimanche 09 juillet 2023, c’est dans le Territoire de Seke-Banza que la ministre d’Etat et ministre du plan à la tête d’une forte délégation composée du ministre provincial du plan du Kongo-central et du coordonnateur de la cellule financière en faveur des États fragiles(CFEF) a débuté sa tournée.

 

Inspection du PDL-145T par Judith Suminwa, 09 juillet

 

Sur place, elle est accueillie par l’administrateur du Territoire de Seke-Banza. Dans le Groupement Boko 2, Judith SUMINWA a visité le centre de santé Boko 2 doté d’une capacité d’accueillir les habitants de 23 villages. Ce bâtiment dispose de tous les services sanitaires, un hall de l’oxygène, un bloc sanitaire et des ouvrages connexes (incinération et fosse placenta).

 

Dans son mot de circonstances, Jean-Pierre Mubiayi Kalonda, chef de la mission de contrôle du PDL-145T à Seke-Banza de l’entreprise Plamed a devant l’autorité, brossé l’état d’avancement des travaux dans cette ce territoire.

 

Construits par l’entreprise Procom, les travaux ont débuté depuis le 06 février 2023. A ce jour 20 infrastructures sont en train d’être construites dans le territoire de Seke-Banza. Parmi lesquelles, un bâtiment administratif, 8 centres de santé et 11 Écoles primaires.

 

Le taux d’exécution global des travaux est de 54, 59%.  « Il ya une bonne et parfaite collaboration entre la CFEF, la mission de contrôle et l’entreprise Procom. Aucune facture n’est en souffrance, aussitôt déposée et la réaction est immédiate », a indiqué Jean-Pierre Mudiayi.

 

D’un chantier à un autre, Judith Suminwa et sa délégation se sont ensuite rendues à Nsanda, un des villages également situés dans le Territoire de Seke-Banza pour inspecter les travaux de construction de l’École primaire Kintata.

 

Dans le territoire de Lukula, Judith SUMINWA a visité tour à tour les chantiers de l’E.P 1 Lukula, celui du bâtiment administratif ainsi que le centre de santé de Patu où en mère de famille, elle a payé les factures et libéré les femmes bloquées à l’hôpital pour non-paiement des frais médicaux.

 

Judith Suminwa avec l’AT du Territoire de Lukula

 

Par ailleurs, la ministre du plan s’est réjouie de l’avancement des travaux en dépit de quelques contraintes rencontrées sur terrain dont le mauvais état de route pour l’acheminement des matériaux de construction dans les territoires enclavés. Elle a également reçu le bon témoignage de la société civile sur l’avancement des travaux.

 

Quant à la réception technique des premiers ouvrages, le coordonnateur de la Cellule financière des États Fragiles Alain Lungungu a rassuré : « 65% des travaux ont déjà été exécutés dans ces deux territoires. Les premiers ouvrages seront prêts d’ici la fin du mois de juillet. A la rentrée scolaire prochaine, les enfants de ces deux contrées pourront étudier dans des bâtiments tout neufs ».

 

Bâtiment administratif en construction dans le Territoire de Lukula PDL-145

 

Motif de satisfaction pour les habitants du coin. Ils n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du chef de l’Etat pour la matérialisation de ce projet qui vise à désenclaver le coin et à booster l’économie dans les deux territoires.

 

A titre de rappel, le Programme de Développement Local des 145 territoires (PDL-145T) résulte de la volonté politique du Président de la République et de sa majorité parlementaire de vaincre la pauvreté et les inégalités, sous toutes leurs formes. Il est adossé au pilier 5 du Plan National Stratégique de Développement (PNSD) 2019-2023 dans son volet relatif au développement équilibré des provinces.

 

Martin SOLO 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×