Accusé par son successeur d’avoir installé des barrières à Mpozo pour rançonner les transporteurs, Patty Nzuzi, l’ex Maire de la Ville de Matadi, répond sèchement à Dominique NKODIA 

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Dimanche dernier, le Maire de la ville de Matadi a accusé son prédécesseur d’avoir installé des barrières à Mpozo pour rançonner les transporteurs. « Concernant la barrière de MPOZO, l’actuel Maire ne demande pas 50.000FC pour que les véhicules Poids lourds traversent comme par le passé où une barrière avait été érigée à MPOZO uniquement dans l’intention de rançonner les Sociétés de Transports, car même à cette époque, les véhicules Poids lourds entraient à Matadi pendant la journée en payant 50.000FC, pratique à laquelle j’ai mis fin« , avait expliqué Dominique NKODIA dans la Voix du Kongo Central dimanche dernier.

 

Et comme il fallait s’y attendre, l’ex Maire de la ville n’a pas tardé pour répondre, à son tour, au tacle assassin de l’actuel Maire de la ville.  » Il n’y avait jamais une barrière à MPOZO où les gens donnaient 50.000 Fc » a tout d’abord expliqué bonnement Patty NZUZI. Pour ce dernier, la barrière du Pont Mpozo était pour filtrer les entrées dans la ville de Matadi. Et pour preuve : »l’administrateur de Songololo à l’époque est descendu à MPOZO avec des policiers parce que lui aussi pensait que la Mairie percevait de l’argent « , explique encore l’ancien Maire qui met son successeur au défi de lui présenter une seule entreprise à qui il a demandé de l’argent.

 

Pour Patty Nzuzi, l’actuel Maire de la ville n’est pas digne, voilà pourquoi sa côte de popularité est en chute libre : » S’il était digne, il allait commencer à m’appeler pour apprendre et demander conseil sur ce qu’il doit faire, malheureusement il ne connait rien « , assure sèchement l’ex Maire de la ville. Parlant de l’insécurité dans la ville de Matadi, Patty Nzuzi incombe la responsabilité à son successeur qui, selon lui, ne sait rien concevoir : »l’autorité politoco-administrative ne sait rien concevoir , s’il ne connait pas qu’il m’appelle pour apprendre. J’ai quitté la Mairie il y a 7 mois. L’insécurité, est-ce de ma faute aussi ? », s’interroge t-il.

 

À l’approche des prochaines élections, Patty Nzuzi, conscient de sa forte popularité à Matadi, assure qu’il sera candidat national et provincial. « Je serai candidat dans un parti qui soutient le chef de l’État, j’ai travaillé pour le président de la République et j’ai mis la barre très haute à Matadi. Je suis sollicité à plus de 20 partis politiques « , a laissé entendre Patty Nzuzi wa Makengele. Pour lui, l’actuel locataire de la Mairie de Matadi ne sera pas capable de battre la campagne du chef de l’État : »Avec lui, les opposants viennent tenir le meeting à Matadi, NKODIA est incapable de faire la campagne du chef de l’État« , a t-il conclu. Quelle sera la réponse de Dominique NKODIA en roue libre de son prédécesseur ? À suivre…

 

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×