Exclusif : Restructuration de l’Union sacrée au Kongo Central. Vers un nouveau comité.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

D’après nos informations l’union sacrée de la nation au Kongo Central tend vers une véritable restructuration. Depuis plusieurs mois les grands partis du pays installés au Kongo Central, membres de l’union sacrée, travaillent sur une réorganisation de la plateforme Politique du Président de la République. A la base de cette réorganisation, on trouve L’udps, L’AFDC, le MCSD, l’ADNAC, et le Fonus. Hier dimanche, plus de 50 Partis politiques ont pris part à la réunion de clôture.

 

Sur quoi porte réellement cette restructuration 

 

D’abord il y a l’ancien comité dont le mandat avait pris fin il y a deux mois déjà qui a laissé place à une nouvelle équipe qui sera pilotée par L’Udps, L’AFDC, l’UNC et le MCSD. Contrairement à l’ancienne équipe dirigeante, le nouveau comité sera désormais dirigé d’après nos sources par des partis politiques et sera surtout coordonné par le Gouverneur de Province. « Nous avons pensé que le Gouverneur étant le représentant du chef de l’État en province, le comité doit lui rendre compte et il doit en être le seul Coordonnateur » dit notre source.

 

En attendant, le nouveau comité pourrait rencontrer le Gouverneur de Province cette semaine pour lui faire part des nouvelles résolutions prises par l’union sacrée au Kongo Central. À quelques mois des élections présidentielle et législatives de décembre prochain, tous les partis politiques membres de l’union sacrée sont unanimes sur un point : seul le Gouverneur est habilité à coordonner la plateforme Politique du Président de la République. Après cette restructuration qui doit être avalisée par Guy Bandu, viendra l’installation du nouveau comité de l’Union sacrée par le Gouverneur de Province.

 

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×