Où se trouve les 10 millions destinés au Territoire de Muanda?  Pour la première fois Le Ministre des hydrocarbures Didier Budimbu s’exprime sur le sujet.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Pour la première fois, le Ministre des hydrocarbures Didier Budimbu s’est exprimé dans la VOIX DU KONGO CENTRAL sur l’affaire 10 millions de dollars pour le Territoire de Muanda. Depuis plusieurs mois, le débat fait rage dans les réseaux sociaux tout comme dans les chaînes de télévision. Certains n’hésitent pas à incriminer le Ministre Didier Budimbu l’accusant d’avoir détourné l’argent destiné au Territoire de Muanda. D’autres vont plus loin en voulant porter plainte contre le Ministre.

 

 

À ceux qui l’accusent d’avoir détourné les 10 millions destinés au Territoire de Muanda, le Ministre Didier Budimbu apporte d’entrée une précision importante : « Soyons clairs,le Ministère des hydrocarbures ne gère pas le trésor public, et en aucun moment cet argent n’a été mis à la disposition de mon ministère ni même à la disposition du comité que j’ai mis en place… ». Une précision importante que certains font sciemment d’oublier en accusant le Ministre des hydrocarbures de détournement.

 

 

Notre rédaction a voulu en savoir un peu plus sur l’endroit réel où se trouve les 10 millions de dollars : »C’est le Ministère des finances qui gère cet argent et c’est le Ministère des finances qui nous a dit que l’argent se trouve au niveau du BCCO, si le BCCO dit ne pas avoir l’argent sur son compte, je pense qu’il faut se retourner vers le Ministère des finances pour qu’il puisse nous éclairer. » fait encore savoir le Ministre des hydrocarbures Didier Budimbu, victime d’un lynchage médiatique dans les réseaux sociaux au Kongo Central.

 

Lire aussi : Le gouverneur Guy Bandu confirme l’existence de 10 millions de dollars pour le territoire de Muanda.

 

La jeunesse du Territoire de Muanda habitant la ville de Matadi a promis de porter plainte contre le Ministre des hydrocarbures Didier Budimbu. « C’est à se demander s’ils ont la bonne information » rigole un haut responsable à Matadi. Une certaine opinion se demande pourquoi ces jeunes refusent de s’adresser directement au Ministre des Finances Nicolas Kazadi qui gère réellement les 10 millions? Sont ils en train de suivre un agenda caché contre le Ministre des hydrocarbures? S’interroge notre source à Matadi. Pour sa part, Didier Budimbu, victime des propos injurieux dans les réseaux sociaux dit regretter la diabolisation dont il est victime : »C’est triste de voir comment on peut diaboliser une personne qui a été à la base de l’obtention de ce montant pour le compte du territoire de Moanda »

 

 

D’après nos sources, le Ministre des hydrocarbures et son collègue du Tourisme Modero Nsimba, originaire du territoire de Muanda, ont demandé des explications au Ministre des Finances Nicolas Kazadi après que le BCCO ait déclaré ne pas avoir les 10 millions dans ses comptes. Par ailleurs, contrairement à ce qui se raconte ça et là à travers la Province, les 10 millions ne sont pas un don de Perenco mais bien une décision du chef de l’État. La précision est du Ministre des hydrocarbures : » l’amalgame est de penser que cet argent a été donné par Perenco .. cet argent a été donné par le chef de l’état après que nous ayons plaidé lors du dernier conseil des ministres de l’année 2021 » conclut-il.

 

Les éclaircissements du Ministre des Finances Nicolas Kazadi sont plus que jamais attendus. Une année après que cette somme ait été réceptionnée par son ministère, aucune trace, aucun projet n’a débuté dans le Territoire de Muanda. Lors d’une rencontre avec le Gouverneur Guy Bandu à Kinshasa en septembre dernier, Nicolas Kazadi Ministre des Finances avait affirmé que l’argent se trouvait dans le compte du BCCO. Quelques mois plus tard, on apprendra que le BCCO n’a pas cet argent dans ses comptes. À la jeunesse de Muanda, à qui doit on poser la question entre le Ministre des Finances et son collègue des hydrocarbures ?

 

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×