Au four et au moulin, Jean Claude Mavambu de nouveau reçu par l’ambassadeur du Japon.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Le Directeur général de L’OEBK Jean Claude Mavambu a redonné de la crédibilité à cette entreprise publique, à tel point qu’à ce jour, les partenaires se bousculent à la porte de l’organisation pour l’équipement Banana-Kinshasa. Le Japon, partenaire traditionnel de L’OEBK se dit plutôt disposé à travailler avec la nouvelle équipe conduite par Jean Claude Mavambu surnommé par les agents, le MESSI pour ses prouesses en seulement trois mois.

Ce Jeudi, Jean Claude Mavambu a été pour la deuxième fois en un mois, reçu par l’ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo. Les deux hommes ont évoqué plusieurs dossiers de coopération notamment le 40ieme anniversaire du pont Maréchal prévu l’an prochain mais aussi le début des travaux d’envergures à l’OEBK. Selon nos informations, plusieurs travaux vont débuter dès le mois de Janvier prochain; des travaux notamment pour l’entretien du pont Maréchal.

Bien que le social des agents reste la priorité du nouveau directeur général, Jean Claude Mavambu n’a pas oublié l’entretien technique du pont Maréchal. Là où les autres attendent qu’il échoue, Jean Claude Mavambu est entrain de marquer des points jusqu’à donner des insomnies à tous ceux qui ne dorment pas pour le combattre. Comme l’a si bien dit Louis Ferdinand Céline : « Rien n’est gratuit en ce bas monde. Tout s’expie, le bien comme le mal, se paie tôt ou tard. Le bien c’est beaucoup plus cher forcément ». Jean Claude Mavambu l’a si bien compris et il sait faire du bien, même pour ceux qui le prennent pour adversaire imaginaire.

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×