L’honorable Papy Matezolo ou le plus grand Diviseur Commun.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Comment se porte le KONGO CENTRAL à ce jour ? Pour tout homme qui a vécu dans cette province depuis l’an 2000, il répondra sans hésitation : Le Kongo Central sous le Gouverneur Docteur Guy Bandu Ndungidi se porte mieux qu’il y a 15 ans, beaucoup mieux qu’il y a 20 ans. Le nouveau gouverneur a fait de la cohésion Provinciale son cheval de bataille. L’homme s’est donné la mission  d’unir le peuple Né KONGO longtemps empêtré dans des querelles politiques internes. Mais pas que, le développement du Kongo Central lui tient à cœur, et cela ne plaît pas à tout le monde.

Et à chaque fois, chaque époque, un homme à toujours était le point de départ de la déstabilisation de la province du Kongo Central. Il s’agit du député National Papy Matezolo, élu de Luozi. L’histoire renseigne que cet homme a combattu tous les Gouverneurs qui se sont succédés à la tête de la province du Kongo Central depuis TSASA DI NTUMBA. Même Mbatshi Batshia, considéré par plus d’un comme Modèle de la bonne gouvernance dans cette province n’avait pas échappé pourtant aux diatribes de ce dissident du Parti Bundu Dia Mayala.

Après avoir qualifié l’ancien gouverneur intérimaire JUSTIN LUEMBA de KIVENI SATANA alors qu’il se surnommait KIVENI NZAMBI, l’homme a désormais tourné ses armes vers le nouveau gouverneur, Docteur Guy BANDU, allant jusqu’à qualifier son bilan de 100 jours pourtant largement salué par les filles et fils né KONGO, de négatif, voir inexistant. De la mauvaise foi d’un homme récemment largement battu aux dernières élections des gouverneurs par le même Docteur Guy Bandu Ndungidi, ne récoltant à peine qu’ une seule petite VOIX.

Dès lors, certains né kongo se questionnent sur l’opportunité pour un député National et non provincial, de s’attaquer vigoureusement à un Gouverneur à peine installé. D’autres encore se demandent pourquoi cet élu du peuple n’a jamais utilisé la même véhémence pour critiquer le bilan du gouvernement National. La réponse est claire : Il ne peut pas s’attaquer à la main qui le nourrit, là où coulerait selon les révélations du député National Sesanga 21,000$ chaque mois. Au Kongo Central, peut être le miel n’a toujours pas coulé.

Dans tout ça, il y a lieu de s’interroger sur le rôle de certains de nos MBUTA censés être des exemples pour notre province. Quel message envoient ils aux plus jeunes d’entre nous ? Pourquoi le Député National Papy Matezolo fait il sciemment d’oublier les avancées obtenues en seulement trois mois par le Gouverneur Guy Bandu Ndungidi : Prime de gratuité, construction des écoles, bourses d’études Universitaires aux finalistes, hausse des salaires des employés, stabilité politique, réforme de la DGRKC, parachèvement du stade Lumumba…pour ne citer que celà. Stephen Hawkin célèbre astrophysicien de Cambridge disait : « L’intelligence est la capacité à s’adapter au changement ». Le changement est là, il faille l’accompagner.

Prenons la liberté de finir par une interpellation empruntée à la sagesse légendaire du Dalaï lama, prix Nobel de la paix, qui enseigne la vanité et le paradoxe de la vie! : « L’oiseau mange les fourmis Lorsqu’il est vivant, mais quand il meurt, les fourmis le mangent. L’on peut se sentir puissant aujourd’hui, mais le temps est plus puissant que tous. L’arbre peut servir à fabriquer des millions d’allumettes, mais quand vient le temps, une seule allumette est suffisante pour brûler des millions d’arbres. N’oublions donc pas de reconnaître les biens des autres, car demain ne nous appartient pas ».

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×