Qui est Maître Lerich MBENZA le nouveau secrétaire général du parti « Les Bâtisseurs du Congo »?

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Désormais, Maître Lerich MBENZA est le nouveau secrétaire général du parti  » Les Bâtisseurs du Congo ». À ce titre, il est aussi secrétaire exécutif National, dans le quotas du Kongo Central, du regroupement politique « À nous de bâtir le Congo  » (ANB), du ministre d’État Guy Loano.
Mais qui est ce jeune Né KONGO qui se retrouve aujourd’hui dans le cercle restreint de l’un des hommes le plus respecté du pays, Jacques Djoli ?

Chrétien, marié à Madame Triphose MBENZA et père de deux enfants, Winner et Maël, Maître Lerich MBENZA est désormais un habitué de la politique Congolaise. Il fut ses études secondaires dans le Mayombe avec brio, plus précisément à L’ESEKA. À l’Université de Kinshasa, il s’est fait inscrire dans la faculté de droit où il a brillamment distingué jusqu’à être retenu Assistant par le très sérieux et respectueux, Professeur Jacques DJOLI.

Ancien président de L’Association des étudiants ressortissants de Nsioni et environs( AERNE) , Ancien conseiller juridique de TVC Médical , Avocat, Assistant, chercheur , président National du Mouvement pour l’émergence de la jeunesse , Secrétaire Général du Parti politique les bâtisseurs du Congo et Secrétaire Exécutif National du Regroupement ANB, Maître MBENZA est un disciple loyal et assistant du professeur Djoli à l’ université de Kinshasa , assurant ainsi la gestion Administrative de toutes ses tâches Académiques.

A ce jour, il est aussi membre de la cellule Technique et politique de l’honorable Jacques Djoli jouant un rôle majeur dans la production de plusieurs actes pour le compte de la cellule. Pour lui, Jacques Djoli est plus qu’un père, un guide , un mentor , mieux un Coach qui lui a tout donné et lui a appris les premiers rouages et ABC de la politique Congolaise. Reste à savoir s’il ira au delà et s’il va mettre en pratique toutes ses ambitions politiques notamment en postulant aux prochaines élections législatives. L’avenir nous le dira

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×