Les deux nouveaux directeurs Madame Rachel DIAZANGUKA et Monsieur MAMBUINI reçus par le ministre provincial de l’agriculture Wilfried Dimelo.

0
Aidez-nous à partager cet article

 

Après leurs nominations en qualité respectivement de directeur général de l’agence de développement en milieu rural et coordonnatrice de l’agence de développement numérique du Kongo Central, les deux heureux élus ont été reçus par leur Ministre de Tutel, Wilfried Dimelo qui a dans ses attributions l’agriculture, le développement rural pêche et élevage.

Le premier à arriver, c’est le directeur général de l’agence de développement en milieu rural, Joseph MAMBUINI. Une ambiance conviviale pour les deux hommes qui se connaissent depuis l’assemblée provinciale. Le ministre a à cette occasion donner quelques orientations stratégiques au nouveau directeur général qui au sortir de l’audience a fait cette déclaration,

« Mon passage ici est la continuité de la nomination du hier par le gouverneur Guy Bandu. Le Ministre m’a livré quelques informations qui montrent que cette agence est très attendue et il n’y a donc pas le temps à perdre. Dès demain nous aurons une petite réunion de travail à ce sujet avec le ministre provincial de l’agriculture » a fait savoir le DG Joseph MAMBUINI.

Juste après lui, c’était le tour de Madame Rachel DIAZANGUKA NSONA, coordonnatrice de l’agence de développement numérique. Les deux hommes ont discuté sur l’apport de ce service au développement de la province. Madame Rachel DIAZANGUKA n’a pas manqué de livrer à la presse quelques détails de ce qu’elle comte réaliser avec son agence :

 » L’agence va mettre des plateformes qui vont servir d’enregistrement et de monitoring de toutes les recettes de la province. Nous allons sécuriser les recettes des péages à travers la province. Nous allons numériser l’impôt foncier et enfin nous allons mettre en interconnexion les ministères de la province. Nous allons dématérialiser la gestion des documents administratifs pour passer à une gestion des documents informatisés. Donc c’est vraiment un processus qui commence ». a ainsi fait savoir la nouvelle patronne de l’informatique du Kongo Central.

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×