Les chances des députés nationaux du Kongo Central à se faire réélire, analyse par circonscription électorale.

0
Aidez-nous à partager cet article
Profitant de l’affaire 21,000$ qui secoue actuellement l’espace politique Congolais, la voix du Kongo Central publie la liste des députés nationaux circonscription par circonscription tout en analysant sur leur chance de réélection.


À KASA Ngulu, l’honorable Jean Claude Vuemba président de l’Assemblée provinciale et double élu du territoire est resté populaire et devrait se faire réélire sans problème. Il faut rappeler que cet élu a toujours représenté la population du Territoire de Kasa ngulu depuis 2006. Pour L’honorable Jean Didier MASSAMBA, il devra travailler dur pour conserver son siège.

Dans la ville de BOMA, la situation est compliquée. Les deux élus sont en difficulté et devront se battre sérieusement pour tenter de décrocher une réélection. L’honorable Adrien PHOBA s’est toujours fait élire depuis 2011 dans la  casquette de l’opposition, cette fois, membre de l’Union sacrée il devra battre campagne pour le candidat du pouvoir, pas facile ce changement. L’autre Député l’honorable HEVA Muakasa est embourbé dans une affaire de succession après la mort de son frère. Une réélection est plus que hypothétique. Dans la ville de Boma, il faudra compter sur plusieurs figures montantes par exemple Ignace Nzau Phambu ou encore Fils Longo le président UDps session de BOMA.

À Madimba, les deux élus nationaux Antoine Ghonda et Matutala sont aussi en difficulté selon les renseignements recueillis sur place. L’honorable Antoine Ghonda cependant très fortuné pourrait sortir à nouveau les grands moyens pour tenter de se faire réélire. À côté de lui, il y’a l’honorable Billy Ntunga rapporteur de l’Assemblée provinciale qui monte en puissance et qui pourrait ravir un siège au niveau national.

Dans le territoire de Lukula, les Honorables Jonas TSUNDU et Mbatshi Batshia devront se faire réélire s’ils décident de se représenter. Jonas TSUNDU sérieusement installé dans son fief électoral ne sera probablement pas inquiété. Pour L’honorable Mbatshi Batshia, les doutes persistent sur sa Candidature. Plusieurs pensent qu’il ne va plus se représenter mais s’il décide d’y aller, il a déjà son siège assuré.

Dans la ville de Matadi, la situation de trois élus est n’est pas non plus bonne. L’honorable Muller qui devrait logiquement s’appuyer sur son association composée des milliers de mamans pourrait faire la différence. Élu de la ville depuis 2006, l’honorable Fabrice Puela aura du mal à s’adapter dans sa nouvelle casquette d’homme du pouvoir lui qui s’est toujours fait élire les deux dernières fois en s’accrochant aux candidats présidents de l’opposition, Étienne Tshisekedi en 2011 et Martin Fayulu en 2018. Dans cette ville, il faudra surtout compter sur la montée en puissance de l’actuel Maire de la ville Patty Nzuzi.

Dans le territoire de Luozi, L’honorable Papy Matezolo est très en difficulté aussi. D’abord avec le retour plus que possible de Ne MUANDA Nsemi qui devrait postuler à Luozi mais aussi avec la sénatrice Néfertiti Ngudianza qui sera très probablement candidate à la Députation nationale. Avec un seul siège pour ce territoire, il sera très difficile pour l’honorable Matezolo de se faire réélire. Notre équipe sur place pronostique plus sur la sénatrice Néfertiti Ngudianza.

Pour la circonscription électorale de Kimvula, L’honorable Kikoka Toni Gaytoni Honoré double élu devrait conserver sans trop de problème son siège. Les sondages sur place lui sont encore favorables.

À Mbanza Ngungu les choses ne sont pas claires pour quelques élus. L’ancien gouverneur Atou Matubuana part avec quelques faveurs des pronostics pour une réélection et devrait bénéficier d’une situation atténuante. Il y a aussi l’honorable Pierre Nsumbu très apprécié pour sa présence régulière dans sa base électorale. Plusieurs pensent qu’il devrait se faire réélire. Les autres élus sont en difficulté et devront batailler très dur pour tenter de décrocher un siège. L’honorable Kabangu s’il décide de se présenter au niveau national devrait rafler un siège, solidement implanté dans son fief. Il est de Même pour la Députée Rachel.

Dans le territoire de MUANDA, le ministre Modero Nsimba Matondo solidement implanté n’a pas trop à s’inquiéter. Il devrait bien se faire réélire lui qui est très apprécié pour son dynamisme et sa présence reçurente à la base.  Dans ce territoire beaucoup de nouvelles têtes pourront jouer les troubles fêtes.

Le territoire de Tshela, la guerre sera totale et sans merci. Les deux élus sur place le ministre Crispin Mbadu et l’honorable Fwani sont bien assis dans leurs bases respectives. Ils devront toute fois beaucoup batailler s’ils veulent rempiler car beaucoup de nouvelles têtes pourront faire basculer l’élection.Dans ce territoire, il faudra compter sur le sénateur Roger Muaka. S’il décide de se présenter, il sera un adversaire de taille mais aussi le Député provincial Khumbi Khumbi candidat potentiel de l’UDps. À noter que c’est aussi le territoire du vice Gouverneur qui tient aussi à se présenter.

Pour le territoire de SEKE BANZA L’honorable Mavungu Formoza double élu n’a pas trop à s’inquiéter. il garde toujours sa popularité sur terrain mais devra faire face à l’un de ses anciens protégés tombé en disgrâce, L’honorable Édouard SAMBA dont la popularité ne cesse de grimper. D’autres têtes montantes sont à surveiller comme le jeune Tolich Tamba.

Enfin pour finir, le territoire de Songololo. Dans ce territoire, le député Doda Mavungu a beaucoup de chance de conserver son fauteuil au Palais du peuple. L’honorable Nelly la seule femme élue députée nationale au kongo central est aussi sur une bonne voie. Ils devront cependant faire face à une nouvelle génération. Dans ce territoire, le gouverneur Guy Bandu devrait sauf surprise y être Candidat,mais aussi le Direcaba du chef de l’état André Wameso. La bataille sera donc très rude.

Le rendez vous est pris en Décembre 2023 pour chacun de faire démentir les pronostics.

Martin SOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×